Plus aucun d'entre eux ne se trouve donc au centre de détention où ils étaient gardés à Simféropol, la capitale de la Crimée.

L'accrochage entre des gardes-côtes russes et les bâtiments de la Marine ukrainienne s'est produit en mer Noire dimanche soir, lorsque ces derniers ont tenté de traverser le détroit de Kertch pour entrer dans la mer d'Azov, une petite mer d'une importance cruciale pour les exportations de céréales ou d'acier produits dans l'est de l'Ukraine.

L'incident a été qualifié de "provocation" par la Russie, tandis que l'Ukraine a dénoncé un "acte d'agression" de Moscou.

Plus aucun d'entre eux ne se trouve donc au centre de détention où ils étaient gardés à Simféropol, la capitale de la Crimée. L'accrochage entre des gardes-côtes russes et les bâtiments de la Marine ukrainienne s'est produit en mer Noire dimanche soir, lorsque ces derniers ont tenté de traverser le détroit de Kertch pour entrer dans la mer d'Azov, une petite mer d'une importance cruciale pour les exportations de céréales ou d'acier produits dans l'est de l'Ukraine. L'incident a été qualifié de "provocation" par la Russie, tandis que l'Ukraine a dénoncé un "acte d'agression" de Moscou.