Le chef du gouvernement a déclaré que 40.029 personnes se trouvent actuellement en prison et que 20.355 autres ont déjà été arrêtées, parmi lesquelles des agents de police, des soldats, des collaborateurs judiciaires et des administrateurs locaux. Il a ajouté que 5.187 individus ont été placés en détention préventive, tandis que 80.000 fonctionnaires ont été suspendus et 5.014 licenciés.

M. Yidirim a ajouté que les purges contre les partisans de Fettulah Gulen, accusé sans preuve par le gouvernement d'avoir fomenté la tentative de coup d'Etat, se poursuivront. Les violences de la nuit du 15 au 16 juillet ont fait 240 morts et 2.200 blessés selon les autorités. (Belga)

Le chef du gouvernement a déclaré que 40.029 personnes se trouvent actuellement en prison et que 20.355 autres ont déjà été arrêtées, parmi lesquelles des agents de police, des soldats, des collaborateurs judiciaires et des administrateurs locaux. Il a ajouté que 5.187 individus ont été placés en détention préventive, tandis que 80.000 fonctionnaires ont été suspendus et 5.014 licenciés.M. Yidirim a ajouté que les purges contre les partisans de Fettulah Gulen, accusé sans preuve par le gouvernement d'avoir fomenté la tentative de coup d'Etat, se poursuivront. Les violences de la nuit du 15 au 16 juillet ont fait 240 morts et 2.200 blessés selon les autorités. (Belga)