Spécialisé en sciences informatiques et en méga données (big data), le professeur Xu Jiang n'a jamais vraiment accordé beaucoup d'importance aux frontières physiques. Il a fait ses études dans le nord de la Chine, a fait un doctorat aux États-Unis et est finalement devenu professeur à Hongkong où il dirige désormais un laboratoire de recherche dans lequel Américains et Chinois travaillent ensemble. "Ce genre de collaboration est très commun dans le domaine des sciences. Surtout dans le secteur high-tech" explique Xu. "La recherche est tellement coûteuse que nous n'avons pas d'autre choix."
...