Les ossements ont pu être identifiés comme ceux d'un alpiniste anglais de 27 ans, grâce à des analyses ADN. Les ossements avaient été aperçus par un pilote d'hélicoptère au pied de la face nord du Cervin.

En 1979, au moment de la disparition de l'alpiniste, les recherches engagées étaient restées vaines. Lors de découverte de ce genre, la police suisse travaille sur la base d'une liste de disparus pour identifier la victime. Cette liste comporte 280 noms de personnes disparues depuis 1926, principalement en montagne ou dans des cours d'eau. Les effets personnels retrouvés peuvent aussi aider à l'identification. Des comparaisons ADN avec des membres de la famille sont également effectuées. Le corps est ensuite restitué à la famille.

Les ossements ont pu être identifiés comme ceux d'un alpiniste anglais de 27 ans, grâce à des analyses ADN. Les ossements avaient été aperçus par un pilote d'hélicoptère au pied de la face nord du Cervin. En 1979, au moment de la disparition de l'alpiniste, les recherches engagées étaient restées vaines. Lors de découverte de ce genre, la police suisse travaille sur la base d'une liste de disparus pour identifier la victime. Cette liste comporte 280 noms de personnes disparues depuis 1926, principalement en montagne ou dans des cours d'eau. Les effets personnels retrouvés peuvent aussi aider à l'identification. Des comparaisons ADN avec des membres de la famille sont également effectuées. Le corps est ensuite restitué à la famille.