"La BD est très puissante pour faire passer un message sérieux avec humour et humanisme. Spirou porte les valeurs des droits de l'homme et est le porte-voix de cette campagne", a souligné Nicolas Meulders, public information officer aux droits de l'homme à l'ONU.

Le partenariat entre Spirou et l'ONU s'articule autour de trois volets. D'abord, le journal Spirou du 10 octobre prochain sera entièrement dédié aux droits de l'homme et à la Déclaration. "Les plus talentueux auteurs se sont attachés à raconter ce texte universel, abordant des sujets sérieux et importants avec humour et émotion", souligne Dupuis.

Ensuite, une exposition présentant les 30 articles illustrés en bande dessinée sera proposée à Genève au Palais des Nations. Cette exposition sera notamment visible en Arménie, en Suisse, au Mali et à Bruxelles le 10 décembre. Afin de sensibiliser un maximum de personnes, l'exposition sera visible virtuellement sur internet (ONU, Dupuis et Wallonie-Bruxelles International). Enfin, Spirou propose à toutes les personnes qui veulent montrer leur attachement aux droits de l'homme de faire le signe de ralliement du célèbre personnage et de le partager sur les réseaux sociaux en indiquant #spirou4rights.

La Déclaration universelle des droits de l'homme a été adoptée le 10 décembre 1948.