"Au cours des dernières vingt-quatre heures, la surface des incendies a considérablement diminué", a déclaré Vladimir Stepanov, chef du centre national russe pour les situations de crise, selon des images retransmises à la télévision.

Dans la région de Nijni-Novgorod, où se trouve le centre nucléaire de Sarov (500 km de Moscou), la surface des feux a également diminué, s'établissant désormais à 2.300 hectares, selon le ministère des Situations d'urgence.

"La situation s'est stabilisée. Il n'y pas de menaces pour le périmètre entourant le centre nucléaire", a déclaré le chef du ministère des Situations d'urgence pour la région de la Volga, Igor Panchine, dans un communiqué disponible sur le site internet de la cellule de crise à Sarov.

"En raison de la stabilisation de la situation, à partir du 17 août, il est prévu d'effectuer un retrait par étape du personnel du ministère de la Défense (présent sur place)", a-t-il ajouté.

Selon le ministère des Situations d'urgence, la surface des incendies en cours a diminué ces dernières vingt-quatre heures de plus de 23.000 hectares, passant de 45.800 à 22.700 hectares.

Le Vif.be, avec Belga

"Au cours des dernières vingt-quatre heures, la surface des incendies a considérablement diminué", a déclaré Vladimir Stepanov, chef du centre national russe pour les situations de crise, selon des images retransmises à la télévision. Dans la région de Nijni-Novgorod, où se trouve le centre nucléaire de Sarov (500 km de Moscou), la surface des feux a également diminué, s'établissant désormais à 2.300 hectares, selon le ministère des Situations d'urgence. "La situation s'est stabilisée. Il n'y pas de menaces pour le périmètre entourant le centre nucléaire", a déclaré le chef du ministère des Situations d'urgence pour la région de la Volga, Igor Panchine, dans un communiqué disponible sur le site internet de la cellule de crise à Sarov. "En raison de la stabilisation de la situation, à partir du 17 août, il est prévu d'effectuer un retrait par étape du personnel du ministère de la Défense (présent sur place)", a-t-il ajouté. Selon le ministère des Situations d'urgence, la surface des incendies en cours a diminué ces dernières vingt-quatre heures de plus de 23.000 hectares, passant de 45.800 à 22.700 hectares. Le Vif.be, avec Belga