Quelque 130 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus cette semaine sur les bords de l'East River aux côtés de l'imprévisible président américain.

"En route pour New York. Je serai ce soir avec le Premier ministre du Japon Abe, pour parler Défense et Commerce. Nous avons fait beaucoup pour aider le Japon, j'aimerais voir davantage de réciprocité dans la relation. Ca va marcher!" a tweeté le locataire de la Maison Blanche peu avant que son hélicoptère n'atterrisse à Wall Street à 17H45 (21H45 GMT).

Les deux hommes ont évoqué la Corée du Nord et l'enlèvement de citoyens japonais, ainsi que le commerce bilatéral et international "dans une ambiance chaleureuse comme d'habitude", a déclaré Shinzo Abe à la presse, après avoir dîné avec le président américain.

"Sur le sujet de la Corée du Nord, nous avons convenu de renforcer la dynamique créée lors du sommet historique de juin entre les Etats-Unis et la Corée du Nord et de coopérer étroitement et résolument dans la réalisation de la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a ajouté Shinzo Abe.

Quelque 130 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus cette semaine sur les bords de l'East River aux côtés de l'imprévisible président américain. "En route pour New York. Je serai ce soir avec le Premier ministre du Japon Abe, pour parler Défense et Commerce. Nous avons fait beaucoup pour aider le Japon, j'aimerais voir davantage de réciprocité dans la relation. Ca va marcher!" a tweeté le locataire de la Maison Blanche peu avant que son hélicoptère n'atterrisse à Wall Street à 17H45 (21H45 GMT).Les deux hommes ont évoqué la Corée du Nord et l'enlèvement de citoyens japonais, ainsi que le commerce bilatéral et international "dans une ambiance chaleureuse comme d'habitude", a déclaré Shinzo Abe à la presse, après avoir dîné avec le président américain."Sur le sujet de la Corée du Nord, nous avons convenu de renforcer la dynamique créée lors du sommet historique de juin entre les Etats-Unis et la Corée du Nord et de coopérer étroitement et résolument dans la réalisation de la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a ajouté Shinzo Abe.