Quatre des dix pays les plus peuplés au monde ne figureront plus parmi les dix premiers d'ici la fin du siècle, selon des projections démographiques récemment publiées par les Nations Unies et analysées par le Pew Research Center. Tous seront remplacés dans ce classement pas des pays d'Afrique à croissance rapide.
...

Quatre des dix pays les plus peuplés au monde ne figureront plus parmi les dix premiers d'ici la fin du siècle, selon des projections démographiques récemment publiées par les Nations Unies et analysées par le Pew Research Center. Tous seront remplacés dans ce classement pas des pays d'Afrique à croissance rapide. Le Brésil, le Bangladesh, la Russie et le Mexique sont aujourd'hui dans le top 10 des pays les plus peuplés. Mais d'ici 2100, ils devraient être supplantés par la République démocratique du Congo (RDC), l'Éthiopie, la Tanzanie et l'Égypte. Ce changement pourra s'expliquer par une faible croissance démographique au Mexique durant ces huit prochaines décennies, ainsi que des pertes démographiques au Brésil (-15%), en Russie (-14%) et au Bangladesh. Les quatre pays africains cités précédemment devraient plus que doubler leur population, avec des augmentations de plus de 300% en RDC et en Tanzanie, et plus de 120% en Éthiopie et en Égypte. La croissance démographique rapide de l'Afrique est l'un des éléments dominants qui ressortent des projections. "La moitié des bébés du monde naîtra en Afrique d'ici 2100, contre trois sur dix aujourd'hui", affirme le Pew Research Center. On peut également illustrer le boom démographique du continent africain en se penchant sur les pays promis aux plus grands gains et pertes de population d'ici la fin du siècle. Huit des dix pays qui devraient gagner le plus d'habitants se trouvent en Afrique (Nigéria, RDC, Tanzanie, Éthiopie, Angola, Niger, Égypte, Soudan). Les deux pays qui complètent ce classement sont le Pakistan et les États-Unis, qui devraient voir leur population respectivement augmenter de 182 millions et 103 millions de personnes. Dans les pays qui devraient connaitre les plus grandes pertes démographiques, on retrouve surtout des pays d'Asie (Japon, Thaïlande, Russie, Corée du Sud...) et d'Europe (Espagne, Italie, Pologne...). Mais la plus forte baisse est prévue en Chine, qui devrait compter 374 millions d'habitants en moins d'ici 2100. En conséquence, l'Inde devrait dépasser la Chine en tant que pays le plus peuplé du globe d'ici 2027, indique encore le Pew Reseach Center.Notons également que pour la première fois dans l'histoire moderne, on s'attend à ce que la population mondiale en général cesse de croître. D'ici 2100, la population mondiale devrait atteindre environ 10,9 milliards d'habitants, avec une croissance annuelle inférieure à 0,1 %, soit une forte baisse par rapport au taux actuel, analysait déjà en juin le centre de recherche américain. Entre 1950 et aujourd'hui, la population mondiale a augmenté de 1% à 2% par an, le nombre de personnes passant de 2,5 milliards à plus de 7,7 milliards.