L'attaque est survenue dans une zone contrôlée par les forces de Kiev, proche du fief séparatiste de Donetsk.

La fillette et trois membres de sa famille ont été blessés lorsque leur maison, située dans le village de Mariïnka, à une vingtaine de kilomètres de Donetsk, a été touchée par des tirs d'artillerie, a indiqué le ministère ukrainien de la Défense dans un communiqué.

Blessée à l'estomac, la fillette a été hospitalisée. Deux femmes, âgées respectivement de 57 et de 30 ans, de la même famille, ainsi qu'un homme de 86 ans, ont également été hospitalisés, précise le communiqué.

Tous les quatre ont été découverts dans les ruines de leur maison par des soldats ukrainiens, selon la même source. Plusieurs autres maisons à Mariïnka ont aussi été endommagées dans l'attaque.

Depuis le début d'un conflit armé dans l'Est ukrainien entre les forces de Kiev et des séparatistes prorusses en 2014, quelque 13.000 personnes y ont été tuées.

Durant les cinq premiers mois de l'année, les pertes civiles étaient "parmi les plus faibles sur toute la période du conflit", mais le nombre des morts a de nouveau augmenté en juin, a déclaré la mission d'observation des Nations unies en Ukraine, dans un rapport publié jeudi.

Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les rebelles prorusses de l'Est de l'Ukraine, ce que Moscou dément.