Comme un condensé de campagne présidentielle en une quinzaine de kilomètres. D'arrêt en arrêt, le tram Lille-Roubaix-Tourcoing brasse les convictions politiques, les générations, les milieux sociaux. Lille, la socialiste qui l'est de moins en moins. Roubaix et Tourcoing, les populaires, où l'abstention le dispute au Front national. Marcq-en-Baroeul et ses voisines, cossues villes de droite, ébranlées par l'affaire Fillon. En moins d'une demi-heure et pour 1,60 euro défile le paysage chaotique de l'élection présidentielle française 2017.
...