La Louisiane a réélu de justesse son gouverneur démocrate John Bel Edwards, infligeant un camouflet au président américain Donald Trump qui avait pourtant déployé d'intenses efforts pour soutenir le candidat républicain.

Lors de l'élection présidentielle en 2016, Trump avait pourtant remporté la Louisiane avec 58% des voix, avec 20 points d'avance sur Hillary Clinton. Cet état très conservateur du "deep south" (l'Amérique profonde) n'a pas élu de président démocrate depuis Bill Clinton en 1996.

Un deuxième revers

Eddie Rispone et Donald Trump. © Reuters

Il s'agit de la deuxième défaite du genre pour le président qui a mené une campagne électorale féroce dans trois États conservateurs du Sud cet automne. Son but était de remporter une série de victoires qui démontreraient sa force politique alors qu'une procédure de destitution est en cours et qu'il prépare sa campagne pour 2020.

Le président américain avait investi des ressources importantes (dont 2 millions de dollars) dans l'élection en Louisiane. Ces deux dernières semaines, il avait même effectué deux voyages avec le candidat républicain et homme d'affaires multimillionnaire, Eddie Rispone. Sur Twitter le jour du scrutin, Trump a exhorté les électeurs républicains à se rendre aux urnes.

Cette deuxième défaite a exacerbé les inquiétudes du cercle de Trump sur le fait qu'il avait dépensé trop de capital politique dans ces trois élections locales. Les proches du président craignent en effet qu'il soit tenu pour responsable de ces échecs, selon Politico.

Début novembre, le gouverneur républicain sortant a été battu in extremis par le candidat démocrate dans le Kentucky, autre État où Trump s'était imposé de façon écrasante en 2016. Dans le même temps, les démocrates ont aussi repris pour la première fois en plus de 25 ans le contrôle des deux chambres de l'Assemblée de Virginie.

John Bel Edwards un démocrate conservateur

Le gagnant en Louisiane, John Bel Edwards, est un démocrate social conservateur. Il a soutenu des lois régressives sur l'avortement en Louisiane et ne s'oppose pas aux armes à feu. "Ce soir, le peuple de Louisiane a choisi de tracer son propre chemin", a déclaré Edwards après sa victoire, avant de se moquer de Trump dans le lexique du sud des États-Unis.