L'acien candidat démocrate Bernie Sander est-il un visionnaire? Dans une interview accordée avant le scrutin, il avait prédit le scénario qui se joue pour l'instant. Il clamait son inquiétude. "Dans des Etats comme la Pennsylvanie, le Michigan ou le Wisconsin, disait-il, ils recevront un nombre importants de votes par correspondance et, pour de mauvaises raisons, ils ne pourront pas les compter toute de suite, contrairement à d'autres Etats comme la Floride ou le Vermont."
...

L'acien candidat démocrate Bernie Sander est-il un visionnaire? Dans une interview accordée avant le scrutin, il avait prédit le scénario qui se joue pour l'instant. Il clamait son inquiétude. "Dans des Etats comme la Pennsylvanie, le Michigan ou le Wisconsin, disait-il, ils recevront un nombre importants de votes par correspondance et, pour de mauvaises raisons, ils ne pourront pas les compter toute de suite, contrairement à d'autres Etats comme la Floride ou le Vermont." Or, les démocrates votent davantage par correspondance et l'illusion d'une victoire de Donald Trump serait donnée. Il se pourrait qu'à dix heures le soir de l'élection, Trump apparaisse à la télévision pour proclamer la victoire, ajoutait Bernie Sanders, et que les jours suivants, il apparaisse finalement que Joe Biden remporte ces Etats clés avec le décompte de tous les votes. Le risque étant que Donald Trump dénonce une "fraude" et ne veuille pas quitter la Maison-Blanche.C'est précisément ce qui pourrait se passer. Bien qu'il ait prudemment annoncé à ses troupes qu'il espérait la victoire, le candidat démocrate Joe Biden n'en menait pas large à la fin de la soirée électorale aux Etats-Unis: s'il menait provisoire au nombre de gands électeurs, il avait perdu des Etats importants comme la Floride, Etat clé qui a déjà décidé de plusieurs élections, ou le Texas. Sa grande défaite, disait-on, consistait à ne pas avoir su séduire l'électorat latino, pourtant déterminant.C'est finalement dans le Nord-Est des Etats-Unis que la présidentielle se jouera et, comme cela était effectivement annoncé par les analystes, avec le décompte des votes anticipés, très nombreux cette année en raison de la pandémie de coronavirus. Les Etats du Wisconsin, du Michigan et de la Pennsylvanie était présentés comme des Etats pivots et l'avance de Donald Trump y était importante lorsque la nuit est tombée aux Etats-Unis.Or, tous les écarts se resserrent en faveur de Joe Biden, il a refait son retard dans le Wisconin et devrait l'emporter, il a fait son retard également dans le Michigan où il pourrait l'emporter et le décompte du 1,4 million de voix en Pennsylvanie se fait à un rythme qui lui donne aussi la possibilité de l'emporter.Dans ce scénario improbable, ce sont les "ouvriers blancs" de la "ceinture de rouille" qui pourraient faire pencher l'élection dans le camp démocrate. Et ironie de l'histoire, Joe Biden pourrait gagner l'élection comme Donald Trump l'avait fait il y a quatre ans: en emportant la mise dans les Etats clés, à l'arrachée.