Pour pouvoir rester dans ce pays, ces partenaires ont dû prouver leur mariage au 31 décembre 2018. Sous peine de devoir quitter le territoire dans les trente jo...

Pour pouvoir rester dans ce pays, ces partenaires ont dû prouver leur mariage au 31 décembre 2018. Sous peine de devoir quitter le territoire dans les trente jours. Cette mesure met un terme à la politique progressiste en la matière de Barack Obama. Raisonnement de son successeur : les diplomates hétérosexuels doivent être mariés pour obtenir un visa pour leur compagne ou compagnon. Mais le mariage homosexuel n'est reconnu que dans 25 pays et 71 Etats criminalisent l'homosexualité. Interrogé par le député Olivier Henry (PS), le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), estime que cette mesure pénalise les couples homosexuels. Une solution, appuyée par des collègues européens, a été trouvée, dit-il, pour les couples homosexuels non mariés résidant déjà aux Etats-Unis. M. La.