Les piétons constituent à l'échelle mondiale 22% des victimes des accidents de la route, soit 1,24 million de morts par an. La proportion de piétons tués par rapport aux autres victimes des accidents de la route est la plus élevée dans la région africaine (38%) et la plus faible en Asie du sud-est (12%).

Les accidents de la route sont la huitième cause de mortalité dans le monde et la première pour les jeunes âgés de 15 à 29 ans. Un guide publié par l'OMS sur la sécurité des piétons énumère toute une série de mesures pour faire baisser le nombre des victimes.

L'agence de l'ONU y préconise notamment la réduction de la vitesse, de l'alcoolisme au volant ou encore de l'usage des téléphones mobiles, source de distraction. Des infrastrucures adéquates doivent permettre de mieux séparer les piétons du trafic automobile et des zones piétonnières doivent être créées dans les centres urbains, recommande l'OMS.

Les piétons constituent à l'échelle mondiale 22% des victimes des accidents de la route, soit 1,24 million de morts par an. La proportion de piétons tués par rapport aux autres victimes des accidents de la route est la plus élevée dans la région africaine (38%) et la plus faible en Asie du sud-est (12%). Les accidents de la route sont la huitième cause de mortalité dans le monde et la première pour les jeunes âgés de 15 à 29 ans. Un guide publié par l'OMS sur la sécurité des piétons énumère toute une série de mesures pour faire baisser le nombre des victimes. L'agence de l'ONU y préconise notamment la réduction de la vitesse, de l'alcoolisme au volant ou encore de l'usage des téléphones mobiles, source de distraction. Des infrastrucures adéquates doivent permettre de mieux séparer les piétons du trafic automobile et des zones piétonnières doivent être créées dans les centres urbains, recommande l'OMS.