Ce jeudi 24 mars, les nouveaux cas de coronavirus aux États-Unis étaient de 79 440, malgré une moyenne de 57 322 nouveaux cas quotidiens pour les sept derniers jours. Ce chiffre fait passer les États-Unis au-dessus de la barre des 30 millions de cas enregistrés depuis le début de la pandémie, il y a un an. Les États-Unis sont suivis par le Brésil avec plus de 12 millions de cas et par l'Inde avec plus de 11 millions de cas.

En ce qui concerne le total des décès dus au covid depuis le début de la pandémie, les États-Unis sont également en tête avec plus de 545 000 morts, suivis par le Brésil avec plus de 300 000 morts et, plus loin, le Mexique avec presque 200 000 morts.

Une vaccination efficace

Les 100 millions de doses que le président Joe Biden avait promis d'administrer avant son centième jour à la Maison Blanche ont déjà été dépassées lors de son 59ème jour. Aujourd'hui, depuis le début de la vaccination aux États-Unis, près de 26% de la population américaine a reçu au moins une dose de vaccin, dont plus de 46 millions de personnes ont été totalement vaccinées, ce qui correspond à 14% des citoyens du pays. À titre de comparaison, en Belgique, près de 12% des Belges de plus de 18 ans ont reçu au moins une dose, dont 5% sont totalement vaccinés.

Selon la John Hopkins University, ce sont les états d'Alaska et du Nouveau-Mexique qui comptent les plus grandes proportions de personnes totalement vaccinées, avec respectivement 20,9 et 19,8%. C'est l'état de Géorgie qui est dernier avec 10,8% de sa population totalement vaccinés.

Selon le New York Times, 2,49 millions de doses de vaccin en moyenne sont administrées chaque jour aux États-Unis. En commandant des centaines de millions de doses de vaccins avant même d'avoir été validés par les autorités sanitaires, les États-Unis n'ont que rarement dû faire face à un manque de vaccins. Là-bas, trois vaccins sont autorisés : celui Johnson & Johnson qui ne nécessite qu'une seule dose, celui de Pfizer/BioNTech et celui de Moderna.

Mais aux États-Unis, pour se faire vacciner, il y a notamment des "vaccinodromes" qui ont été mis en place. Il s'agit de parkings de stades, de parcs d'attraction, d'hôpitaux, où les gens se font vacciner, soit à pieds, soit en voiture.

Une vaccination qui permet d'assouplir les mesures, puisque dans certains états, comme c'est le cas par exemple dans les états de New York ou du Michigan où plus de 13% des citoyens sont vaccinés, les restaurants sont ouverts et accueillent des personnes à l'intérieur, même si la capacité d'accueil n'est pas revenue à 100%.

Lauriane Vandendael

Ce jeudi 24 mars, les nouveaux cas de coronavirus aux États-Unis étaient de 79 440, malgré une moyenne de 57 322 nouveaux cas quotidiens pour les sept derniers jours. Ce chiffre fait passer les États-Unis au-dessus de la barre des 30 millions de cas enregistrés depuis le début de la pandémie, il y a un an. Les États-Unis sont suivis par le Brésil avec plus de 12 millions de cas et par l'Inde avec plus de 11 millions de cas. En ce qui concerne le total des décès dus au covid depuis le début de la pandémie, les États-Unis sont également en tête avec plus de 545 000 morts, suivis par le Brésil avec plus de 300 000 morts et, plus loin, le Mexique avec presque 200 000 morts. Une vaccination efficaceLes 100 millions de doses que le président Joe Biden avait promis d'administrer avant son centième jour à la Maison Blanche ont déjà été dépassées lors de son 59ème jour. Aujourd'hui, depuis le début de la vaccination aux États-Unis, près de 26% de la population américaine a reçu au moins une dose de vaccin, dont plus de 46 millions de personnes ont été totalement vaccinées, ce qui correspond à 14% des citoyens du pays. À titre de comparaison, en Belgique, près de 12% des Belges de plus de 18 ans ont reçu au moins une dose, dont 5% sont totalement vaccinés.Selon la John Hopkins University, ce sont les états d'Alaska et du Nouveau-Mexique qui comptent les plus grandes proportions de personnes totalement vaccinées, avec respectivement 20,9 et 19,8%. C'est l'état de Géorgie qui est dernier avec 10,8% de sa population totalement vaccinés.Selon le New York Times, 2,49 millions de doses de vaccin en moyenne sont administrées chaque jour aux États-Unis. En commandant des centaines de millions de doses de vaccins avant même d'avoir été validés par les autorités sanitaires, les États-Unis n'ont que rarement dû faire face à un manque de vaccins. Là-bas, trois vaccins sont autorisés : celui Johnson & Johnson qui ne nécessite qu'une seule dose, celui de Pfizer/BioNTech et celui de Moderna. Mais aux États-Unis, pour se faire vacciner, il y a notamment des "vaccinodromes" qui ont été mis en place. Il s'agit de parkings de stades, de parcs d'attraction, d'hôpitaux, où les gens se font vacciner, soit à pieds, soit en voiture. Une vaccination qui permet d'assouplir les mesures, puisque dans certains états, comme c'est le cas par exemple dans les états de New York ou du Michigan où plus de 13% des citoyens sont vaccinés, les restaurants sont ouverts et accueillent des personnes à l'intérieur, même si la capacité d'accueil n'est pas revenue à 100%.Lauriane Vandendael