D'après le tribunal, les clients de coffee-shops dans le Limbourg néerlandais, le Brabant septentrional et la Zélande avaient des craintes en raison du fait qu'ils devaient s'inscrire comme membre du coffee-shop en tant que club privé. Cette mesure est trop lourde, a estimé le tribunal. L'effet escompté, soit exclure les touristes étrangers de la drogue, pouvait également être atteint si les clients des coffee-shops pouvaient prouver qu'ils résidaient aux Pays-Bas.

Le montant de l'indemnité n'est pas connu. Une procédure à part devra être entamée à cet effet.

D'après le tribunal, les clients de coffee-shops dans le Limbourg néerlandais, le Brabant septentrional et la Zélande avaient des craintes en raison du fait qu'ils devaient s'inscrire comme membre du coffee-shop en tant que club privé. Cette mesure est trop lourde, a estimé le tribunal. L'effet escompté, soit exclure les touristes étrangers de la drogue, pouvait également être atteint si les clients des coffee-shops pouvaient prouver qu'ils résidaient aux Pays-Bas. Le montant de l'indemnité n'est pas connu. Une procédure à part devra être entamée à cet effet.