"Nous travaillerons dans le cadre du gouvernement et de la majorité actuelle", a indiqué le président du Conseil désigné, après un entretien avec le président italien Sergio Mattarella.

Il est donc probable, comme le pensent les commentateurs politiques italiens, qu'il confirme plusieurs ministres à leur poste.

M. Gentiloni, 62 ans, doit encore formellement accepter cette nomination et former son équipe avant un vote de confiance qui pourrait avoir lieu dès mercredi, selon des sources politiques.

Le chef de l'Etat, arbitre de la situation, avait déclaré samedi soir qu'il annoncerait "dans les prochaines heures" une solution à la crise politique ouverte en Italie, après le non massif des Italiens au référendum constitutionnel il y a une semaine.

AFP

"Nous travaillerons dans le cadre du gouvernement et de la majorité actuelle", a indiqué le président du Conseil désigné, après un entretien avec le président italien Sergio Mattarella.Il est donc probable, comme le pensent les commentateurs politiques italiens, qu'il confirme plusieurs ministres à leur poste.M. Gentiloni, 62 ans, doit encore formellement accepter cette nomination et former son équipe avant un vote de confiance qui pourrait avoir lieu dès mercredi, selon des sources politiques.Le chef de l'Etat, arbitre de la situation, avait déclaré samedi soir qu'il annoncerait "dans les prochaines heures" une solution à la crise politique ouverte en Italie, après le non massif des Italiens au référendum constitutionnel il y a une semaine.AFP