Au moins onze personnes ont été tuées et 40 blessées dans une nouvelle attaque visant la justice pakistanaise, menée par un kamikaze contre un tribunal de la ville de Mardan, a indiqué la police.

L'assaillant a tiré pour forcer l'entrée du tribunal puis lancé des grenades avant de déclencher sa veste explosive au milieu de la foule présente en ce début de matinée, a indiqué à l'AFP un policier, Ejaz Khan.

Au moins deux policiers, des avocats et des greffiers ont trouvé la mort, a précisé M. Khan, ainsi qu'un autre policier, Faisal Shehzad. Le kamikaze avait au moins 8 kg d'explosifs dans sa veste.

Cette attaque n'a pas été revendiquée pour le moment. A 60 km de Mardan, une autre attaque a visé vendredi à l'aube un quartier chrétien défavorisé de la périphérie de Peshawar, où les quatre kamikazes armés et un garde surveillant le quartier ont été tués, selon l'armée.

Au moins onze personnes ont été tuées et 40 blessées dans une nouvelle attaque visant la justice pakistanaise, menée par un kamikaze contre un tribunal de la ville de Mardan, a indiqué la police.L'assaillant a tiré pour forcer l'entrée du tribunal puis lancé des grenades avant de déclencher sa veste explosive au milieu de la foule présente en ce début de matinée, a indiqué à l'AFP un policier, Ejaz Khan. Au moins deux policiers, des avocats et des greffiers ont trouvé la mort, a précisé M. Khan, ainsi qu'un autre policier, Faisal Shehzad. Le kamikaze avait au moins 8 kg d'explosifs dans sa veste.Cette attaque n'a pas été revendiquée pour le moment. A 60 km de Mardan, une autre attaque a visé vendredi à l'aube un quartier chrétien défavorisé de la périphérie de Peshawar, où les quatre kamikazes armés et un garde surveillant le quartier ont été tués, selon l'armée.