"Nous devons lutter contre cette pandémie comme cela a été correctement fait face au HIV, au paludisme, à la tuberculose", a déclaré M. Todt, également président du festival.

"Parfois dans la vie, nous avons besoin d'action plutôt que de mots. Ce festival est une contribution très importante", mais "les images que nous voyons ici ne sont qu'une petite représentation de ce qui arrive chaque jour", a-t-il poursuivi, devant les médias à Genève.

Chaque jour, quelque 3.500 personnes meurent sur les routes, soit l'équivalent de 10 avions Jumbo, selon l'envoyé spécial de l'ONU. Les accidents routiers tuent chaque année 1,25 million de personnes dans le monde.

Les jeunes sont particulièrement touchés, a rappelé l'actrice malaisienne Michelle Yeoh, membre du jury: les accidents de la route "sont la principale cause de décès entre 15 et 29 ans". "C'est inacceptable".

Jean Todt, qui est également président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a estimé que beaucoup de pays ne faisaient pas assez d'efforts pour lutter contre ce fléau, alors même que les "vaccins" existent: "l'éducation, le respect des lois, les infrastructures routières".

"Nous devons lutter contre cette pandémie comme cela a été correctement fait face au HIV, au paludisme, à la tuberculose", a déclaré M. Todt, également président du festival. "Parfois dans la vie, nous avons besoin d'action plutôt que de mots. Ce festival est une contribution très importante", mais "les images que nous voyons ici ne sont qu'une petite représentation de ce qui arrive chaque jour", a-t-il poursuivi, devant les médias à Genève. Chaque jour, quelque 3.500 personnes meurent sur les routes, soit l'équivalent de 10 avions Jumbo, selon l'envoyé spécial de l'ONU. Les accidents routiers tuent chaque année 1,25 million de personnes dans le monde. Les jeunes sont particulièrement touchés, a rappelé l'actrice malaisienne Michelle Yeoh, membre du jury: les accidents de la route "sont la principale cause de décès entre 15 et 29 ans". "C'est inacceptable". Jean Todt, qui est également président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a estimé que beaucoup de pays ne faisaient pas assez d'efforts pour lutter contre ce fléau, alors même que les "vaccins" existent: "l'éducation, le respect des lois, les infrastructures routières".