"A environ 11H30 ce matin, le président a appelé le gouverneur Romney pour le féliciter de s'être assuré l'investiture républicaine. Le président a dit qu'il espérait un débat important et sain sur l'avenir des Etats-Unis, et a présenté ses voeux au gouverneur Romney et à sa famille en vue de la campagne à venir", a précisé le porte-parole de l'équipe démocrate, Ben LaBolt, dans un communiqué.

M. Romney a obtenu mardi suffisamment de délégués pour décrocher l'investiture républicaine, au terme de la primaire du Texas (sud) qu'il a largement remportée. Son investiture, qui sera effective lors de la convention de son parti à Tampa (Floride) fin août, était déjà assurée, vu l'abandon de tous ses concurrents.

Selon une moyenne réalisée par le site spécialisé RealClearPolitics, MM. Obama et Romney sont au coude-à-coude dans les intentions de vote avec un léger avantage pour le président sortant (45,6%) face à son adversaire (43,6%).

Le Vif.be, avec Belga

"A environ 11H30 ce matin, le président a appelé le gouverneur Romney pour le féliciter de s'être assuré l'investiture républicaine. Le président a dit qu'il espérait un débat important et sain sur l'avenir des Etats-Unis, et a présenté ses voeux au gouverneur Romney et à sa famille en vue de la campagne à venir", a précisé le porte-parole de l'équipe démocrate, Ben LaBolt, dans un communiqué. M. Romney a obtenu mardi suffisamment de délégués pour décrocher l'investiture républicaine, au terme de la primaire du Texas (sud) qu'il a largement remportée. Son investiture, qui sera effective lors de la convention de son parti à Tampa (Floride) fin août, était déjà assurée, vu l'abandon de tous ses concurrents. Selon une moyenne réalisée par le site spécialisé RealClearPolitics, MM. Obama et Romney sont au coude-à-coude dans les intentions de vote avec un léger avantage pour le président sortant (45,6%) face à son adversaire (43,6%). Le Vif.be, avec Belga