Le 28 novembre dernier, les autorités indonésiennes avaient décrété l'alerte maximale à Bali en raison des émissions de cendres et de fumées du volcan Agung, faisant craindre une éruption imminente. L'aéroport international de Denpasar avait été temporairement fermé et tous les vols annulés. Environ 100.000 habitants devaient initialement évacuer les lieux.

La dernière éruption du volcan Agung, en 1963, avait fait 1.600 morts.

Plus de 120 volcans sont en activité en Indonésie, qui est située sur la "ceinture de feu" du Pacifique.

Le 28 novembre dernier, les autorités indonésiennes avaient décrété l'alerte maximale à Bali en raison des émissions de cendres et de fumées du volcan Agung, faisant craindre une éruption imminente. L'aéroport international de Denpasar avait été temporairement fermé et tous les vols annulés. Environ 100.000 habitants devaient initialement évacuer les lieux. La dernière éruption du volcan Agung, en 1963, avait fait 1.600 morts. Plus de 120 volcans sont en activité en Indonésie, qui est située sur la "ceinture de feu" du Pacifique.