"J'aime trop la France, je suis trop passionné par le débat public et l'avenir de mes compatriotes", a écrit sur sa page Facebook l'ex-dirigeant (2007-2012) pour justifier sa démarche qui a pour objectif ultime de reconquérir l'Elysée lors de la présidentielle de 2017.

"J'aime trop la France, je suis trop passionné par le débat public et l'avenir de mes compatriotes", a écrit sur sa page Facebook l'ex-dirigeant (2007-2012) pour justifier sa démarche qui a pour objectif ultime de reconquérir l'Elysée lors de la présidentielle de 2017.