L'embarcation qui a tangué avant de se remplir d'eau et de se disloquer au large de la ville de Zouara, à près de 160 km à l'ouest de Tripoli, transportait environ 400 migrants, venus la plupart d'Afrique avec l'espoir de rejoindre les côtes italiennes. Selon le porte-parole du Croissant rouge libyen, Mohammed al-Masrati, le nombre de personnes sauvées n'a pas changé, et reste à 198.

"Jusqu'à présent, 111 cadavres ont été repêchés, et des dizaines de personnes sont toujours portées disparues", a déclaré à l'AFP M. Masrati, en affirmant que le bateau transportait quelque 400 migrants. Un précédent bilan faisait état de 76 morts.

La veille, le chef des opérations de secours, Seddik Said, a cité des survivants selon lesquels il y avait environ 400 personnes sur le bateau. Il a ajouté qu'une autre petite embarcation avait fait naufrage mercredi avec environ 60 personnes à bord.

L'embarcation qui a tangué avant de se remplir d'eau et de se disloquer au large de la ville de Zouara, à près de 160 km à l'ouest de Tripoli, transportait environ 400 migrants, venus la plupart d'Afrique avec l'espoir de rejoindre les côtes italiennes. Selon le porte-parole du Croissant rouge libyen, Mohammed al-Masrati, le nombre de personnes sauvées n'a pas changé, et reste à 198. "Jusqu'à présent, 111 cadavres ont été repêchés, et des dizaines de personnes sont toujours portées disparues", a déclaré à l'AFP M. Masrati, en affirmant que le bateau transportait quelque 400 migrants. Un précédent bilan faisait état de 76 morts. La veille, le chef des opérations de secours, Seddik Said, a cité des survivants selon lesquels il y avait environ 400 personnes sur le bateau. Il a ajouté qu'une autre petite embarcation avait fait naufrage mercredi avec environ 60 personnes à bord.