L'attaque a été perpétrée lundi, sur une route menant à Guadalajara, deuxième ville du Mexique, près du village de Soyotan, a indiqué Francisco Alejandro Solorio, un responsable de la Sécurité du Jalisco. Il a précisé que les cinq blessés étaient dans un "état stable". "Quinze de nos collègues ont perdu la vie. Cinq d'entre eux ont aussi été blessés dans cette regrettable attaque, tous sont dans un état stable", a-t-il dit. Selon les autorités, il s'agirait d'une vengeance d'une groupe criminel après l'arrestation de suspects pour une agression manquée contre M. Solorio. "Ces attaques sont une réaction du crime organisé après une attaque contre moi", a dit M. Solorio après une réunion avec les autorités militaires et la police fédérale à Guadalajara.

L'attaque a été perpétrée lundi, sur une route menant à Guadalajara, deuxième ville du Mexique, près du village de Soyotan, a indiqué Francisco Alejandro Solorio, un responsable de la Sécurité du Jalisco. Il a précisé que les cinq blessés étaient dans un "état stable". "Quinze de nos collègues ont perdu la vie. Cinq d'entre eux ont aussi été blessés dans cette regrettable attaque, tous sont dans un état stable", a-t-il dit. Selon les autorités, il s'agirait d'une vengeance d'une groupe criminel après l'arrestation de suspects pour une agression manquée contre M. Solorio. "Ces attaques sont une réaction du crime organisé après une attaque contre moi", a dit M. Solorio après une réunion avec les autorités militaires et la police fédérale à Guadalajara.