L'explosion s'est produite vers 14h50 (20h50 GMT) sur ce marché spécialisé en produits pyrotechniques qui accueille traditionnellement de nombreux visiteurs à l'approche des fêtes de Noël. "Vingt-six personnes sont décédées sur place et cinq dans les hôpitaux", portant le bilan à 31 personnes tuées, a indiqué le procureur de l'Etat de Mexico, Alejandro Gomez.

"Juste après l'explosion, tout a commencé à prendre feu. Il y avait des gens brûlés qui couraient", a raconté à l'AFP Walter Garduno, témoin de la tragédie. "Des gens couraient en flammes, des enfants", a-t-il poursuivi. Les médecins légistes ont effectué des prélèvements ADN sur les victimes car "la plupart" ne sont pas identifiables, a indiqué sur la chaîne Televisa le gouverneur de l'Etat de Mexico, Eruviel Avila.

Au moins 32 personnes sont portées disparues et les autorités tentent de déterminer si elles figurent parmi les victimes de l'explosion.

Des militaires et plus d'une centaine de policiers ont été déployés sur place pour aider les secours à évacuer les victimes, dont beaucoup souffrent de brûlures, vers les hôpitaux à l'aide d'ambulances et d'hélicoptères.

Des enquêteurs tentaient de leur côté de déterminer l'origine de l'explosion.

L'explosion s'est produite vers 14h50 (20h50 GMT) sur ce marché spécialisé en produits pyrotechniques qui accueille traditionnellement de nombreux visiteurs à l'approche des fêtes de Noël. "Vingt-six personnes sont décédées sur place et cinq dans les hôpitaux", portant le bilan à 31 personnes tuées, a indiqué le procureur de l'Etat de Mexico, Alejandro Gomez. "Juste après l'explosion, tout a commencé à prendre feu. Il y avait des gens brûlés qui couraient", a raconté à l'AFP Walter Garduno, témoin de la tragédie. "Des gens couraient en flammes, des enfants", a-t-il poursuivi. Les médecins légistes ont effectué des prélèvements ADN sur les victimes car "la plupart" ne sont pas identifiables, a indiqué sur la chaîne Televisa le gouverneur de l'Etat de Mexico, Eruviel Avila. Au moins 32 personnes sont portées disparues et les autorités tentent de déterminer si elles figurent parmi les victimes de l'explosion. Des militaires et plus d'une centaine de policiers ont été déployés sur place pour aider les secours à évacuer les victimes, dont beaucoup souffrent de brûlures, vers les hôpitaux à l'aide d'ambulances et d'hélicoptères. Des enquêteurs tentaient de leur côté de déterminer l'origine de l'explosion.