Mme Le Pen, qui était eurodéputée à l'époque des faits, a été mise en examen par un juge de Nanterre, près de Paris, pour "diffusion d'images violentes", un délit passible de 3 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende. Le Parlement européen avait levé son immunité parlementaire en mars 2017 à la demande de la justice française.

Mme Le Pen, qui était eurodéputée à l'époque des faits, a été mise en examen par un juge de Nanterre, près de Paris, pour "diffusion d'images violentes", un délit passible de 3 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende. Le Parlement européen avait levé son immunité parlementaire en mars 2017 à la demande de la justice française.