Les Macédoniens sont appelés à répondre à la question suivante, approuvée par une majorité de députés : "Êtes-vous pour l'adhésion à l'Union européenne et à l'Otan, en acceptant l'accord entre la République de Macédoine et la République de Grèce?".

Soixante-huit députés sur 120 ont voté pour, a rapporté une correspondante de l'AFP.

Les députés du principal parti d'opposition (VMRO-DPMNE, droite nationaliste) ont quitté la salle du Parlement avant le vote pour protester contre la formulation de la question.

"C'est une question ambiguë et multiforme, et surtout manipulatrice", a dénoncé Igor Janusev, élu du VMRO-DPMNE.

Le Premier ministre social-démocrate Zoran Zaev a déclaré avant le vote que ce référendum serait "consultatif". Artisan avec son homologue grec Alexis Tsipras de cet accord, Zaev avait déclaré début juillet que la procédure pour le valider devrait être achevée d'ici "le 15 janvier" 2019.

La Macédoine et la Grèce ont signé le 17 juin un accord historique pour rebaptiser l'actuelle ex-République yougoslave de Macédoine (ARYM) en "Macédoine du Nord". Cet accord est censé résoudre leur différend vieux de 27 ans sur l'usage du nom de Macédoine.

La Grèce dénie à son voisin l'usage du simple nom de "Macédoine", y discernant des visées territoriales sur sa province septentrionale du même nom, et bloque l'adhésion de la Macédoine à l'UE et à l'Otan.

Les Macédoniens sont appelés à répondre à la question suivante, approuvée par une majorité de députés : "Êtes-vous pour l'adhésion à l'Union européenne et à l'Otan, en acceptant l'accord entre la République de Macédoine et la République de Grèce?".Soixante-huit députés sur 120 ont voté pour, a rapporté une correspondante de l'AFP.Les députés du principal parti d'opposition (VMRO-DPMNE, droite nationaliste) ont quitté la salle du Parlement avant le vote pour protester contre la formulation de la question."C'est une question ambiguë et multiforme, et surtout manipulatrice", a dénoncé Igor Janusev, élu du VMRO-DPMNE.Le Premier ministre social-démocrate Zoran Zaev a déclaré avant le vote que ce référendum serait "consultatif". Artisan avec son homologue grec Alexis Tsipras de cet accord, Zaev avait déclaré début juillet que la procédure pour le valider devrait être achevée d'ici "le 15 janvier" 2019.La Macédoine et la Grèce ont signé le 17 juin un accord historique pour rebaptiser l'actuelle ex-République yougoslave de Macédoine (ARYM) en "Macédoine du Nord". Cet accord est censé résoudre leur différend vieux de 27 ans sur l'usage du nom de Macédoine.La Grèce dénie à son voisin l'usage du simple nom de "Macédoine", y discernant des visées territoriales sur sa province septentrionale du même nom, et bloque l'adhésion de la Macédoine à l'UE et à l'Otan.