Ce groupe de contact a été mis en place afin de réfléchir à une solution politique au conflit sans Mouammar Kadhafi et de coordonner l'aide à la rébellion. Ce vendredi, lors de sa 4ème réunion, les membres du groupe ont annoncé la reconnaissance du CNT, l'organe politique des rebelles, comme "l'autorité gouvernementale légitime" du pays, selon un extrait de la déclaration finale de la réunion du groupe à Istanbul.

Concernant l'action de l'OTAN, les bombardements visant à protéger les civils ne s'arrêteront pas pendant le Ramadan indique le journal Le Monde sur son site internet.

Besoin de fonds

De son côté, la rébellion libyenne a indiqué avoir besoin en urgence de fonds pour continuer à lutter contre le régime kadhafiste.

Lors de sa réunion, le groupe de contact a de nouveau réclamé le départ de Kadhafi et demandé aux rebelles de travailler sans délai à établir un gouvernement de transition.

Le Vif.be avec Belga


Ce groupe de contact a été mis en place afin de réfléchir à une solution politique au conflit sans Mouammar Kadhafi et de coordonner l'aide à la rébellion. Ce vendredi, lors de sa 4ème réunion, les membres du groupe ont annoncé la reconnaissance du CNT, l'organe politique des rebelles, comme "l'autorité gouvernementale légitime" du pays, selon un extrait de la déclaration finale de la réunion du groupe à Istanbul. Concernant l'action de l'OTAN, les bombardements visant à protéger les civils ne s'arrêteront pas pendant le Ramadan indique le journal Le Monde sur son site internet. Besoin de fonds De son côté, la rébellion libyenne a indiqué avoir besoin en urgence de fonds pour continuer à lutter contre le régime kadhafiste. Lors de sa réunion, le groupe de contact a de nouveau réclamé le départ de Kadhafi et demandé aux rebelles de travailler sans délai à établir un gouvernement de transition. Le Vif.be avec Belga