Le trafic aérien a repris sur l'île canarienne de La Palma mardi en fin de journée après une journée d'activité volcanique extrême lundi, laquelle a interrompu les voyages en avion pendant ce laps de temps. Un avion s'est envolé pour l'île voisine de Tenerife.

L'activité volcanique sur l'île de La Palma a perturbé la vie et détruit des biens depuis le début des éruptions sur le cratère du Cumbre Vieja en septembre dernier.

Le trafic aérien avait été restreint un moment mais avait repris ces dernières semaines jusqu'à une forte augmentation de l'activité sismique lundi. Le niveau d'activité a chuté de manière significative mardi, selon la chaîne de télévision publique RTVE, qui a noté que l'activité volcanique "s'est pratiquement arrêtée".

Cela ne signifie cependant pas nécessairement que l'éruption, qui dure maintenant depuis trois mois, prendra bientôt fin, précise le vulcanologue Rubén López. Des courtes pauses ont déjà été observées auparavant, rappelle-t-il. Le volcan a détruit près de 2.900 bâtiments depuis le début de son éruption, forçant quelque 7.000 personnes à quitter leur maison.

Une couche de lave d'un mètre d'épaisseur et d'une température d'environ 1.000 degrés Celsius a recouvert quelque 1.200 hectares. La lave s'est durcie, s'étendant sur environ 50 hectares au total dans la mer.

L'Etna en éruption

Une éruption du volcan Etna sur l'île italienne de Sicile a contraint l'aéroport de Catane à fermer temporairement ses portes. Aucun avion n'a pu atterrir ou décoller mardi à cause du nuage de fumée produit par le volcan.

L'Institut national de géophysique et de volcanologie a enregistré une activité volcanique dans le cratère sud-est de l'Etna mardi en fin de matinée.

Les photos prises par l'institut montrent un énorme nuage de fumée s'élevant de la montagne. L'Etna avait par ailleurs craché de la lave dans la nuit de lundi à mardi. Il n'a pas été fait mention de blessés ou de dégâts importants.

Le trafic aérien a repris sur l'île canarienne de La Palma mardi en fin de journée après une journée d'activité volcanique extrême lundi, laquelle a interrompu les voyages en avion pendant ce laps de temps. Un avion s'est envolé pour l'île voisine de Tenerife. L'activité volcanique sur l'île de La Palma a perturbé la vie et détruit des biens depuis le début des éruptions sur le cratère du Cumbre Vieja en septembre dernier. Le trafic aérien avait été restreint un moment mais avait repris ces dernières semaines jusqu'à une forte augmentation de l'activité sismique lundi. Le niveau d'activité a chuté de manière significative mardi, selon la chaîne de télévision publique RTVE, qui a noté que l'activité volcanique "s'est pratiquement arrêtée". Cela ne signifie cependant pas nécessairement que l'éruption, qui dure maintenant depuis trois mois, prendra bientôt fin, précise le vulcanologue Rubén López. Des courtes pauses ont déjà été observées auparavant, rappelle-t-il. Le volcan a détruit près de 2.900 bâtiments depuis le début de son éruption, forçant quelque 7.000 personnes à quitter leur maison. Une couche de lave d'un mètre d'épaisseur et d'une température d'environ 1.000 degrés Celsius a recouvert quelque 1.200 hectares. La lave s'est durcie, s'étendant sur environ 50 hectares au total dans la mer. Une éruption du volcan Etna sur l'île italienne de Sicile a contraint l'aéroport de Catane à fermer temporairement ses portes. Aucun avion n'a pu atterrir ou décoller mardi à cause du nuage de fumée produit par le volcan. L'Institut national de géophysique et de volcanologie a enregistré une activité volcanique dans le cratère sud-est de l'Etna mardi en fin de matinée. Les photos prises par l'institut montrent un énorme nuage de fumée s'élevant de la montagne. L'Etna avait par ailleurs craché de la lave dans la nuit de lundi à mardi. Il n'a pas été fait mention de blessés ou de dégâts importants.