C'est la première fois depuis la fin de guerre froide, en 1961, qu'un tel type d'ouvrage va être distribué dans le pays. Intitulé "Si une crise ou une guerre survient", ce livret expliquera au citoyen comment participer à la défense totale et comment subvenir à leurs besoins (s'abreuver, manger et se chauffer). D'autres menaces telles que les cyberattaques, le terrorisme et le changement climatique seront également évoquées.

Mais pourquoi de telles mesures ? Le pays se sent menacé par la Russie depuis l'annexion de la Crimée en 2014. Depuis lors, la Suède a subi un certain nombre de violations de son territoire maritime et de son espace aérien par la Russie.

En Suède, la conscription a été réintroduite, les jeunes peuvent donc être appelés à servir dans l'armée et des militaires ont été basés sur l'île Gotland pour la première fois depuis une dizaine d'années. Cette île pourrait en effet être une base idéale pour les Russes s'ils décident d'attaquer les pays baltes. Les débats sur une adhésion à l'OTAN ont également été rouverts dans le pays.

C'est la première fois depuis la fin de guerre froide, en 1961, qu'un tel type d'ouvrage va être distribué dans le pays. Intitulé "Si une crise ou une guerre survient", ce livret expliquera au citoyen comment participer à la défense totale et comment subvenir à leurs besoins (s'abreuver, manger et se chauffer). D'autres menaces telles que les cyberattaques, le terrorisme et le changement climatique seront également évoquées. Mais pourquoi de telles mesures ? Le pays se sent menacé par la Russie depuis l'annexion de la Crimée en 2014. Depuis lors, la Suède a subi un certain nombre de violations de son territoire maritime et de son espace aérien par la Russie. En Suède, la conscription a été réintroduite, les jeunes peuvent donc être appelés à servir dans l'armée et des militaires ont été basés sur l'île Gotland pour la première fois depuis une dizaine d'années. Cette île pourrait en effet être une base idéale pour les Russes s'ils décident d'attaquer les pays baltes. Les débats sur une adhésion à l'OTAN ont également été rouverts dans le pays.