Le jury du prestigieux prix Pulitzer a reçu pas moins de 3000 candidatures pour les prix décernés dans 22 catégories, et 1112 pour les 14 catégories journalistiques.

Dans la catégorie photo "Breaking News", deux prix ont été décernés exceptionnellement : l'un à 4 journalistes du New York Times, Mauricio Lima, Sergey Ponomarev, Tyler Hicks et Daniel Etter, pour leur travail sur les réfugiés et les dangers auxquels ils doivent faire face. L'autre est revenu à l'agence Thompson Reuters et ses équipes photo, qui ont suivi durant 100 kilomètres le parcours dangereux et incertain de migrants, qui ont fui la guerre syrienne.

Le reportage international a été attribué à Alissa Rubin, l'ancienne directrice du bureau du New York Times à Kaboul. Ce prix vient récompenser sa couverture des souffrances des femmes afghanes, plus de 14 ans après l'invasion américaine.

La catégorie "Breaking News" a consacré le Los Angeles Times pour avoir couvert la tuerie de San Bernardino en décembre 2015, perpétrée par un jeune couple d'origine pakistanaise.

L'agence de presse américaine Associated Press (AP) a reçu le Pulitzer de la catégorie "service public", le plus convoité, pour une enquête en Asie sur les conditions de travail de pêcheurs esclaves, dont les crevettes finissaient aux Etats-Unis. L'enquête avait conduit à la libération de 2000 esclaves et à de nombreuses arrestations.

Le reportage national a été attribué au Washington Post, pour avoir créé une base de données sur les personnes tuées par la police américaine et le profil de ces victimes.

Pour la première fois, deux journalistes de magazine ont été récompensées d'un prix. Elles travaillent toutes les deux au New Yorker. Il s'agit d'Emily Sussbaum et de Kathryn Schultz.

Les prix Pulitzer, du nom de Joseph Pulitzer, sont décernés depuis 1917.

Maxime Defays (avec Belga)

Le jury du prestigieux prix Pulitzer a reçu pas moins de 3000 candidatures pour les prix décernés dans 22 catégories, et 1112 pour les 14 catégories journalistiques.Dans la catégorie photo "Breaking News", deux prix ont été décernés exceptionnellement : l'un à 4 journalistes du New York Times, Mauricio Lima, Sergey Ponomarev, Tyler Hicks et Daniel Etter, pour leur travail sur les réfugiés et les dangers auxquels ils doivent faire face. L'autre est revenu à l'agence Thompson Reuters et ses équipes photo, qui ont suivi durant 100 kilomètres le parcours dangereux et incertain de migrants, qui ont fui la guerre syrienne.Le reportage international a été attribué à Alissa Rubin, l'ancienne directrice du bureau du New York Times à Kaboul. Ce prix vient récompenser sa couverture des souffrances des femmes afghanes, plus de 14 ans après l'invasion américaine.La catégorie "Breaking News" a consacré le Los Angeles Times pour avoir couvert la tuerie de San Bernardino en décembre 2015, perpétrée par un jeune couple d'origine pakistanaise.L'agence de presse américaine Associated Press (AP) a reçu le Pulitzer de la catégorie "service public", le plus convoité, pour une enquête en Asie sur les conditions de travail de pêcheurs esclaves, dont les crevettes finissaient aux Etats-Unis. L'enquête avait conduit à la libération de 2000 esclaves et à de nombreuses arrestations.Le reportage national a été attribué au Washington Post, pour avoir créé une base de données sur les personnes tuées par la police américaine et le profil de ces victimes.Pour la première fois, deux journalistes de magazine ont été récompensées d'un prix. Elles travaillent toutes les deux au New Yorker. Il s'agit d'Emily Sussbaum et de Kathryn Schultz.Les prix Pulitzer, du nom de Joseph Pulitzer, sont décernés depuis 1917.Maxime Defays (avec Belga)