Recep Tayyip Erdogan très malade, voire mort ? En Turquie, les réseaux sociaux s'emballent au sujet de l'état de santé du président. Et, déjà, les sanctions tombent. Trente personnes ont été inculpées pour leurs spéculations sur Twitter. Des "mensonges", selon un porte-parole du gouvernement. Car, en effet, le président est apparu en public à plusieurs reprises depuis lors.

D'où vient cette rumeur?

La rumeur selon laquelle Erdogan est malade s'est petit à petit transformée en spéculations plus extrêmes, qui parlaient de la mort du président turc. L'info a fait le tour sur les médias sociaux en Turquie (par contre, pas à la télévision ni dans les journaux) L'expert en relations internationales Steven Cook s'interrogeait lui aussi en titrant: "Erdogan peut - être trop malade pour continuer à diriger la Turquie."

"Ce n'est jamais une bonne idée de faire des diagnostics médicaux à distance, surtout si vous n'êtes pas médecin", précise tout de même Steven Cook. Une observation qu'il aurait pu laisser là, mais l'expert s'est ensuite mis à fantasmer sur les conséquences possibles d'une mort prématurée du chef de la Turquie.

Quoi qu'il en soit, les Turcs éliront bientôt à la fois un parlement et un président, et le résultat déterminera quel tournant prendra la Turquie: à droite pour étendre davantage le régime autoritaire d'Erdogan, ou à gauche pour restaurer l'Etat de droit.

Quelle est la crédibilité des rumeurs?

Mais qu'en est-il de ces rumeurs sur la santé d'Erdogan ? Vraisemblablement, elles ne valent pas grand-chose.

Les "preuves" fournies sur les réseaux sociaux n'ont rien de très factuel. On retrouve, notamment, des vidéos d'Erdogan marchant à un rythme lent, ou ayant des difficultés à descendre un escalier. Rien de convaincant pour affirmer un problème de santé. D'autres rumeurs parlent également de perte de mémoire du président, ou de "vomissements". Mais jusqu'ici, aucune preuve n'est avancée.

Et puis, Erdogan est récemment apparu publiquement, à plusieurs reprises. Il a par exemple fait une tournée de trois jours en Afrique, passé du temps avec des étudiants kurdes ou encore prononcé un discours lors de l'inauguration d'un palais culturel à Istanbul. Enfin, le service de com' du gouvernement turc a fait jouer une partie de basket au président pour un film. Une réaction officielle du palais présidentiel pourrait avoir lieu prochainement.

Recep Tayyip Erdogan très malade, voire mort ? En Turquie, les réseaux sociaux s'emballent au sujet de l'état de santé du président. Et, déjà, les sanctions tombent. Trente personnes ont été inculpées pour leurs spéculations sur Twitter. Des "mensonges", selon un porte-parole du gouvernement. Car, en effet, le président est apparu en public à plusieurs reprises depuis lors.La rumeur selon laquelle Erdogan est malade s'est petit à petit transformée en spéculations plus extrêmes, qui parlaient de la mort du président turc. L'info a fait le tour sur les médias sociaux en Turquie (par contre, pas à la télévision ni dans les journaux) L'expert en relations internationales Steven Cook s'interrogeait lui aussi en titrant: "Erdogan peut - être trop malade pour continuer à diriger la Turquie.""Ce n'est jamais une bonne idée de faire des diagnostics médicaux à distance, surtout si vous n'êtes pas médecin", précise tout de même Steven Cook. Une observation qu'il aurait pu laisser là, mais l'expert s'est ensuite mis à fantasmer sur les conséquences possibles d'une mort prématurée du chef de la Turquie. Quoi qu'il en soit, les Turcs éliront bientôt à la fois un parlement et un président, et le résultat déterminera quel tournant prendra la Turquie: à droite pour étendre davantage le régime autoritaire d'Erdogan, ou à gauche pour restaurer l'Etat de droit.Mais qu'en est-il de ces rumeurs sur la santé d'Erdogan ? Vraisemblablement, elles ne valent pas grand-chose. Les "preuves" fournies sur les réseaux sociaux n'ont rien de très factuel. On retrouve, notamment, des vidéos d'Erdogan marchant à un rythme lent, ou ayant des difficultés à descendre un escalier. Rien de convaincant pour affirmer un problème de santé. D'autres rumeurs parlent également de perte de mémoire du président, ou de "vomissements". Mais jusqu'ici, aucune preuve n'est avancée.Et puis, Erdogan est récemment apparu publiquement, à plusieurs reprises. Il a par exemple fait une tournée de trois jours en Afrique, passé du temps avec des étudiants kurdes ou encore prononcé un discours lors de l'inauguration d'un palais culturel à Istanbul. Enfin, le service de com' du gouvernement turc a fait jouer une partie de basket au président pour un film. Une réaction officielle du palais présidentiel pourrait avoir lieu prochainement.