Le président a "ordonné que nous commencions un retrait délibéré des forces américaines de la partie nord de la Syrie", a déclaré M. Esper sur la chaîne Fox News, parlant de "moins" de 1.000 soldats.