"Je demande à tous les rebelles des FDLR de se désolidariser immédiatement de leurs leaders poursuivis par la justice, sous peine d'être désarmés de force", a-t-il déclaré dans un communiqué publié à Kinshasa.

La Monusco a appelé tous les membres des FDLR "à faire reddition sans délai" et à rejoindre le processus de Désarmement, Démobilisation, Rapatriement, Réinsertion et Réintégration (DDRRR, alias 2D3R) visant au rapatriement de ces combattants hutus dans leur pays d'origine.

M. Kobler a en outre salué les opérations menées par les Forces armées de la RDC (FARDC) contre les FDLR et les groupes armés illégaux affiliés.

Il a également annoncé "le soutien" et "l'engagement direct" de la Monusco auprès de l'armée congolaise.

"Les opérations visent à neutraliser les FDLR et leurs alliés. Elles permettront aussi la restauration de l'autorité de l'Etat, conformément à notre mandat de protection des populations civiles et à nos règles d'engagement", a conclu M. Kobler.

"Je demande à tous les rebelles des FDLR de se désolidariser immédiatement de leurs leaders poursuivis par la justice, sous peine d'être désarmés de force", a-t-il déclaré dans un communiqué publié à Kinshasa. La Monusco a appelé tous les membres des FDLR "à faire reddition sans délai" et à rejoindre le processus de Désarmement, Démobilisation, Rapatriement, Réinsertion et Réintégration (DDRRR, alias 2D3R) visant au rapatriement de ces combattants hutus dans leur pays d'origine. M. Kobler a en outre salué les opérations menées par les Forces armées de la RDC (FARDC) contre les FDLR et les groupes armés illégaux affiliés. Il a également annoncé "le soutien" et "l'engagement direct" de la Monusco auprès de l'armée congolaise. "Les opérations visent à neutraliser les FDLR et leurs alliés. Elles permettront aussi la restauration de l'autorité de l'Etat, conformément à notre mandat de protection des populations civiles et à nos règles d'engagement", a conclu M. Kobler.