Visa pour l'Image, principal festival de photojournalisme au monde, a également consacré l'Américain Bryan Denton, vainqueur du Visa d'or Magazine: durant six mois, il a saisi en Inde la perturbation du cycle de l'eau par le réchauffement climatique, entre sécheresses et inondations.

Ces deux reportages ont été publiés par le New York Times.

Médaille d'or du Prix Robert Capa en 2013, pour un reportage à Alep (Syrie), Fabio Bucciarelli, 40 ans, était aux premières loges quand son pays a été le premier touché en Europe par la pandémie de Covid. Il a travaillé en immersion, au sein d'une équipe de la Croix-Rouge, vêtu de la même combinaison à capuche que les infirmiers et médecins.

Dans la catégorie reine du Visa d'or News, les photos de Nicolas Asfouri (AFP) des manifestations à Hong Kong et celles de Peter Turnley sur "Le visage humain du Covid-19 à New York", étaient également en lice.

Visa pour l'Image, principal festival de photojournalisme au monde, a également consacré l'Américain Bryan Denton, vainqueur du Visa d'or Magazine: durant six mois, il a saisi en Inde la perturbation du cycle de l'eau par le réchauffement climatique, entre sécheresses et inondations.Ces deux reportages ont été publiés par le New York Times.Médaille d'or du Prix Robert Capa en 2013, pour un reportage à Alep (Syrie), Fabio Bucciarelli, 40 ans, était aux premières loges quand son pays a été le premier touché en Europe par la pandémie de Covid. Il a travaillé en immersion, au sein d'une équipe de la Croix-Rouge, vêtu de la même combinaison à capuche que les infirmiers et médecins. Dans la catégorie reine du Visa d'or News, les photos de Nicolas Asfouri (AFP) des manifestations à Hong Kong et celles de Peter Turnley sur "Le visage humain du Covid-19 à New York", étaient également en lice.