Il a présenté ses arguments dans un courrier publié juste avant l'ouverture d'une séance extraordinaire du Congrès destinée à enregistrer officiellement les résultats de la présidentielle du 3 novembre.

Le président Donald Trump, qui refuse de concéder sa défaite, a demandé à Mike Pence, qui préside cette séance, d'en profiter pour refuser de reconnaître la victoire du démocrate.

Il a présenté ses arguments dans un courrier publié juste avant l'ouverture d'une séance extraordinaire du Congrès destinée à enregistrer officiellement les résultats de la présidentielle du 3 novembre. Le président Donald Trump, qui refuse de concéder sa défaite, a demandé à Mike Pence, qui préside cette séance, d'en profiter pour refuser de reconnaître la victoire du démocrate.