- Europe: situation "très préoccupante" -

L'évolution de la pandémie en Europe est "très préoccupante", sans être similaire à mars-avril, a averti la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Des niveaux de mortalité "quatre à cinq fois supérieurs à ceux d'avril" pourraient survenir "d'ici janvier", si des "stratégies prolongées d'assouplissement" des restrictions étaient menées, prévient l'OMS.

- UE: éviter un confinement généralisé -

La commissaire européenne à la Santé a appelé les vingt-sept à "faire le nécessaire" pour "éviter un confinement généralisé", au moment où le rebond de la pandémie les conduit à durcir leurs mesures.

La prochaine session du Parlement européen, du 19 au 22 octobre, se tiendra par visioconférence et non à Strasbourg, où les eurodéputés n'ont plus mis les pieds depuis sept mois.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a quitté le sommet des dirigeants européens qui venait juste de commencer à Bruxelles pour se mettre en quarantaine après un cas de Covid-19 dans son équipe.

- Nouvelles restrictions à Londres -

Les neuf millions d'habitants de Londres et de sept autres zones en Angleterre ne pourront plus rencontrer amis et famille à l'intérieur (chez eux ou dans les pubs et restaurants) dès samedi. Ils peuvent toutefois se réunir à l'extérieur uniquement et par groupe de six personnes maximum, enfants inclus.

- France: chacun chez soi à 21H00 -

Le Premier ministre français Jean Castex a détaillé les nouvelles restrictions au lendemain de l'annonce de couvre-feux nocturnes dès samedi en région parisienne et dans huit métropoles.

A 21H00, chacun devra être chez soi; tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés. En outre, toutes les fêtes privées se tenant dans des salles seront interdites partout en France.

Cette communication gouvernementale a été parasitée par des perquisitions jeudi matin, notamment aux domiciles et bureaux du ministre de la Santé Olivier Véran et de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe dans le cadre d'une information judiciaire sur la gestion de la crise sanitaire.

Plusieurs syndicats hospitaliers et collectifs de soignants ont fait grève pour réclamer "des embauches massives immédiates".

- Plus de 1,09 million de morts -

La pandémie a fait plus de 1,09 million de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP jeudi. Quelque 38,57 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont plus de 26,6 millions ont été guéris.

Les Etats-Unis comptent le plus de morts (216.904), devant le Brésil (151.747), l'Inde (111.266), le Mexique (84.898) et le Royaume-Uni (43.155).

- Chine: dix millions de dépistés à Qingdao -

Près de dix millions de personnes ont déjà été testées en quatre jours à Qingdao (Est), métropole chinoise qui organise un dépistage express après la découverte d'un mini-foyer.

- Ryanair réduit ses vols -

Ryanair va de nouveau réduire ses capacités de vols, pour les faire passer cet hiver à 40% du niveau de l'an passé, contre 60% initialement prévu.

- Nouvelle-Zélande: page Facebook fermée -

Facebook a fermé la page du parti néo-zélandais AdvanceNZ, deux jours avant des élections générales, accusant cette formation surfant sur les théories du complot de promouvoir la désinformation au sujet de la pandémie.

- Europe: situation "très préoccupante" - L'évolution de la pandémie en Europe est "très préoccupante", sans être similaire à mars-avril, a averti la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).Des niveaux de mortalité "quatre à cinq fois supérieurs à ceux d'avril" pourraient survenir "d'ici janvier", si des "stratégies prolongées d'assouplissement" des restrictions étaient menées, prévient l'OMS.- UE: éviter un confinement généralisé -La commissaire européenne à la Santé a appelé les vingt-sept à "faire le nécessaire" pour "éviter un confinement généralisé", au moment où le rebond de la pandémie les conduit à durcir leurs mesures.La prochaine session du Parlement européen, du 19 au 22 octobre, se tiendra par visioconférence et non à Strasbourg, où les eurodéputés n'ont plus mis les pieds depuis sept mois.La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a quitté le sommet des dirigeants européens qui venait juste de commencer à Bruxelles pour se mettre en quarantaine après un cas de Covid-19 dans son équipe. - Nouvelles restrictions à Londres -Les neuf millions d'habitants de Londres et de sept autres zones en Angleterre ne pourront plus rencontrer amis et famille à l'intérieur (chez eux ou dans les pubs et restaurants) dès samedi. Ils peuvent toutefois se réunir à l'extérieur uniquement et par groupe de six personnes maximum, enfants inclus.- France: chacun chez soi à 21H00 - Le Premier ministre français Jean Castex a détaillé les nouvelles restrictions au lendemain de l'annonce de couvre-feux nocturnes dès samedi en région parisienne et dans huit métropoles. A 21H00, chacun devra être chez soi; tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés. En outre, toutes les fêtes privées se tenant dans des salles seront interdites partout en France. Cette communication gouvernementale a été parasitée par des perquisitions jeudi matin, notamment aux domiciles et bureaux du ministre de la Santé Olivier Véran et de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe dans le cadre d'une information judiciaire sur la gestion de la crise sanitaire.Plusieurs syndicats hospitaliers et collectifs de soignants ont fait grève pour réclamer "des embauches massives immédiates".- Plus de 1,09 million de morts - La pandémie a fait plus de 1,09 million de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP jeudi. Quelque 38,57 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont plus de 26,6 millions ont été guéris.Les Etats-Unis comptent le plus de morts (216.904), devant le Brésil (151.747), l'Inde (111.266), le Mexique (84.898) et le Royaume-Uni (43.155).- Chine: dix millions de dépistés à Qingdao -Près de dix millions de personnes ont déjà été testées en quatre jours à Qingdao (Est), métropole chinoise qui organise un dépistage express après la découverte d'un mini-foyer.- Ryanair réduit ses vols -Ryanair va de nouveau réduire ses capacités de vols, pour les faire passer cet hiver à 40% du niveau de l'an passé, contre 60% initialement prévu.- Nouvelle-Zélande: page Facebook fermée -Facebook a fermé la page du parti néo-zélandais AdvanceNZ, deux jours avant des élections générales, accusant cette formation surfant sur les théories du complot de promouvoir la désinformation au sujet de la pandémie.