Chaque jour, environ 1.000 enfants de moins de cinq ans meurent de maladies liées à une contamination de l'eau, un manque de sanitaires ou une mauvaise hygiène.

"Pour nous, boire l'eau du robinet est une évidence", relève l'ambassadrice de l'Unicef Eva Padberg également mannequin et chanteuse allemande. "Pour beaucoup d'enfants dans des pays en voie de développement, étancher sa soif peut être très dangereux."

Unicef exige que d'ici 2030, chacun ait un accès basique à l'eau potable et à des installations sanitaires chez lui ou dans l'environnement proche.

Chaque jour, environ 1.000 enfants de moins de cinq ans meurent de maladies liées à une contamination de l'eau, un manque de sanitaires ou une mauvaise hygiène."Pour nous, boire l'eau du robinet est une évidence", relève l'ambassadrice de l'Unicef Eva Padberg également mannequin et chanteuse allemande. "Pour beaucoup d'enfants dans des pays en voie de développement, étancher sa soif peut être très dangereux." Unicef exige que d'ici 2030, chacun ait un accès basique à l'eau potable et à des installations sanitaires chez lui ou dans l'environnement proche.