M. Bezos, 49 ans, également propriétaire du Washington Post, naviguait à bord d'un yacht autour de l'île de Santa Fe lorsqu'il a ressenti une forte douleur. "Nous avons reçu un appel d'urgence médicale et avons procédé à l'évacuation en hélicoptère du passager d'un yacht. Jusqu'alors nous ne savions pas qu'il s'agissait de M. Bezos", a affirmé samedi auprès de l'AFP Santiago Rubio, capitaine du port de Santa Cruz, l'île la plus peuplée de l'archipel équatorien, situé à quelque 1.000 km de la côte.

Le magnat américain a été transporté jusqu'à l'île Baltra, d'où il a décollé dans un avion privé à destination des Etats-Unis afin d'être opéré d'urgence, ont indiqué dans un communiqué les autorités équatoriennes. "Lors d'un premier diagnostic l'hypothèse d'une appendicite a été écartée, et on nous a fait savoir qu'il s'agissait d'une colique néphrétique. Nous ne savons pas combien de temps M. Bezos a passé dans les îles", a précisé M. Rubio joint par téléphone.

M. Bezos souffre d'un calcul rénal, a confirmé Drew Herdener, vice-président des Relations publiques d'Amazon.com, dans un courrier électronique, sans donner plus de détails. "Les Galapagos: cinq étoiles. Les calculs rénaux: zéro étoile", a déclaré M. Bezos, cité dans ce courriel.

M. Bezos, 49 ans, également propriétaire du Washington Post, naviguait à bord d'un yacht autour de l'île de Santa Fe lorsqu'il a ressenti une forte douleur. "Nous avons reçu un appel d'urgence médicale et avons procédé à l'évacuation en hélicoptère du passager d'un yacht. Jusqu'alors nous ne savions pas qu'il s'agissait de M. Bezos", a affirmé samedi auprès de l'AFP Santiago Rubio, capitaine du port de Santa Cruz, l'île la plus peuplée de l'archipel équatorien, situé à quelque 1.000 km de la côte. Le magnat américain a été transporté jusqu'à l'île Baltra, d'où il a décollé dans un avion privé à destination des Etats-Unis afin d'être opéré d'urgence, ont indiqué dans un communiqué les autorités équatoriennes. "Lors d'un premier diagnostic l'hypothèse d'une appendicite a été écartée, et on nous a fait savoir qu'il s'agissait d'une colique néphrétique. Nous ne savons pas combien de temps M. Bezos a passé dans les îles", a précisé M. Rubio joint par téléphone. M. Bezos souffre d'un calcul rénal, a confirmé Drew Herdener, vice-président des Relations publiques d'Amazon.com, dans un courrier électronique, sans donner plus de détails. "Les Galapagos: cinq étoiles. Les calculs rénaux: zéro étoile", a déclaré M. Bezos, cité dans ce courriel.