Lufthansa, maison-mère de Germanwings, explique dans un communiqué avoir transmis au parquet de Düsseldorf, en charge de l'enquête allemande sur les causes du crash du 24 mars, des "documents supplémentaires" confirmant qu'Andreas Lubitz avait informé l'école de pilotage en 2009 qu'il avait connu un "épisode dépressif sévère" mais qu'il avait ensuite obtenu un certificat médical d'aptitude au vol.

Lufthansa, maison-mère de Germanwings, explique dans un communiqué avoir transmis au parquet de Düsseldorf, en charge de l'enquête allemande sur les causes du crash du 24 mars, des "documents supplémentaires" confirmant qu'Andreas Lubitz avait informé l'école de pilotage en 2009 qu'il avait connu un "épisode dépressif sévère" mais qu'il avait ensuite obtenu un certificat médical d'aptitude au vol.