Ces accusations contre cet ancien du "Secret service" --les agents chargés de la sécurité du président des Etats-Unis-- viennent de deux ex-employés et ont été transmises officiellement à la famille Zuckerberg via un cabinet d'avocats, selon un porte-parole du couple formé par Mark Zuckerberg et Priscilla Chan.

"Les plaintes relatives à des écarts de conduite sur le lieu de travail sont prises très au sérieux et nos ressources humaines enquêtent toujours au plus vite dans ce genre de cas", a fait savoir ce porte-parole.

L'intéressé "est suspendu provisoirement le temps de cette enquête", a-t-il ajouté dans un mail à l'AFP, précisant que la famille avait engagé un cabinet d'avocats pour enquêter sur ces accusations.

Selon le site d'informations économiques Business Insider, qui a révélé l'affaire, le chef de la sécurité est accusé d'avoir eu des propos homophobes, sexistes et racistes à l'égard d'autres employés mais aussi de Priscilla Chan.

Ces accusations contre cet ancien du "Secret service" --les agents chargés de la sécurité du président des Etats-Unis-- viennent de deux ex-employés et ont été transmises officiellement à la famille Zuckerberg via un cabinet d'avocats, selon un porte-parole du couple formé par Mark Zuckerberg et Priscilla Chan."Les plaintes relatives à des écarts de conduite sur le lieu de travail sont prises très au sérieux et nos ressources humaines enquêtent toujours au plus vite dans ce genre de cas", a fait savoir ce porte-parole.L'intéressé "est suspendu provisoirement le temps de cette enquête", a-t-il ajouté dans un mail à l'AFP, précisant que la famille avait engagé un cabinet d'avocats pour enquêter sur ces accusations.Selon le site d'informations économiques Business Insider, qui a révélé l'affaire, le chef de la sécurité est accusé d'avoir eu des propos homophobes, sexistes et racistes à l'égard d'autres employés mais aussi de Priscilla Chan.