"Dépenser plus ensemble démontrerait la force de notre engagement dans l'Article 5, soit la promesse de nous défendre les uns les autres", a déclaré le patron de l'Otan. "Cela contribuerait également à un partage plus équitable des charges", a ajouté M. Stoltenberg lors d'une conférence de presse. D'après lui, l'augmentation du financement soutiendrait le déploiement par l'Otan de troupes sur le flanc est, les missions de police aérienne, les missions maritimes et les exercices.

La proposition fait partie d'un paquet de mesures que M. Stoltenberg présentera aux ministres de la Défense mercredi. Il y insiste pour que des objectifs plus clairs soient adoptés pour la résilience des États membres. Dans son paquet de mesures, le secrétaire général de l'Otan appelle aussi à une plus grande coordination politique entre les pays alliés.

M. Stoltenberg souhaite également aborder des sujets comme l'environnement. Selon lui, les États membres doivent réduire les émissions carbone du secteur militaire dans le contexte du changement climatique et contribuer à l'objectif de zéro émission de carbone d'ici 2050.

Enfin, M. Stoltenberg recommandera aussi de mettre à jour le concept stratégique de l'Otan, "pour faire face conjointement à l'évolution de l'environnement stratégique".

Jeudi, les missions de l'Alliance en Afghanistan et en Irak seront abordées.

"Dépenser plus ensemble démontrerait la force de notre engagement dans l'Article 5, soit la promesse de nous défendre les uns les autres", a déclaré le patron de l'Otan. "Cela contribuerait également à un partage plus équitable des charges", a ajouté M. Stoltenberg lors d'une conférence de presse. D'après lui, l'augmentation du financement soutiendrait le déploiement par l'Otan de troupes sur le flanc est, les missions de police aérienne, les missions maritimes et les exercices. La proposition fait partie d'un paquet de mesures que M. Stoltenberg présentera aux ministres de la Défense mercredi. Il y insiste pour que des objectifs plus clairs soient adoptés pour la résilience des États membres. Dans son paquet de mesures, le secrétaire général de l'Otan appelle aussi à une plus grande coordination politique entre les pays alliés. M. Stoltenberg souhaite également aborder des sujets comme l'environnement. Selon lui, les États membres doivent réduire les émissions carbone du secteur militaire dans le contexte du changement climatique et contribuer à l'objectif de zéro émission de carbone d'ici 2050. Enfin, M. Stoltenberg recommandera aussi de mettre à jour le concept stratégique de l'Otan, "pour faire face conjointement à l'évolution de l'environnement stratégique". Jeudi, les missions de l'Alliance en Afghanistan et en Irak seront abordées.