Le 11 septembre en 20 images iconiques

Il y a près de 20 ans, New York est frappé par une attaque terroriste sans précédent. Deux avions ont été propulsés droit dans les tours du World Trade Center (WTC). Le séisme sera tel que le monde ne sera plus jamais le même. Retour en 20 images iconiques qui sont devenues autant de symboles de l'horreur vécue lors de ce moment historique.

Le 11 septembre en 20 images iconiques
.

11 septembre © Getty Images\/iStock

A 8h46, le vol no11 d'American Airlines, un Boeing 767 parti de Boston pour Los Angeles avec 92 personnes à bord - dont cinq pirates de l'air - frappe la tour nord du World Trade Center (WTC). Il ouvre une gigantesque brèche dans les étages supérieurs qui s'enflamment.

11 septembre 2001 © Belga

Des millions de gens, aux Etats-Unis et dans le monde, vont se poster devant leur télévision pour suivre en direct les événements. Incrédules, et comme hypnotisés.

11 septembre 2001 © Capture d'écran d'une vidéo d'Evan Fairbanks

Lorsqu'un deuxième avion s'approche des tours, plus personne ne peut ignorer que ce n'est pas un accident.

11 septembre 2001 © Getty

Il est 9h03 et le vol no175 de United Airlines, un Boeing 767 reliant Boston à Los Angeles, avec 65 personnes à bord, dont cinq pirates, se fracasse à son tour contre les étages supérieurs de la tour sud.

11 septembre 2001 © Getty

C'est à ce moment précis que le président apprend que son pays est attaqué. Il est 9 heures et George W. Bush, qui lisait une histoire aux écoliers de Floride, est prévenu par son chef de cabinet. "L'Amérique est attaquée", lui glisse-t-il à l'oreille.

11 septembre 2001 © Getty

Les flammes rongent les tours, c'est tout Manhattan qui est évacué. On estime que 17 400 personnes se trouvaient dans les tours lorsque le premier avion s'est écrasé.

11 septembre 2001 © Getty

Dans les tours jumelles, des milliers de personnes sont coincées aux derniers étages des tours. Emprisonnées par la fumée et les flammes, piégées par les températures extrêmement élevées, elles appellent à l'aide depuis les fenêtres brisées à plus de 400 mètres du sol. Personne n'a survécu au-dessus de la zone d'impact dans la tour Nord. Seules 18 personnes vont réussir à s'échapper des étages situés au-dessus de la zone d'impact dans la tour Sud.

Falling Man © Richard Drew

Les images de gens prisonniers des flammes, tombant dans le vide, figurent parmi les plus cauchemardesques de cette journée. "The Falling Man" est dvenu un symbole de l'horreur: l'une des nombreuses personnes ayant préféré sauter plutôt que de brûler le 11 septembre 2001.

11 septembre 2001 © Getty

La tour sud (2 WTC) s'est effondrée à 9h59 (heure locale), moins d'une heure après avoir été frappée par le 2e avion. Elle sera suivie à 10h28 (heure locale) par la tour nord (1 WTC), près de 100 minutes après avoir été frappée par le 1er avion. Trois facteurs ont permis à la tour nord de rester debout plus longtemps: le point d'impact était plus haut (de sorte que la charge de la gravité sur la zone la plus endommagée était plus faible), la vitesse de l'avion était plus faible (et donc un impact moindre) et les étages touchés avaient subi un traitement anti-incendie.

11 septembre 2001 © Getty

En quelques instants, l'enfer s'abat sur ceux qui sont encore dans le quartier. Un flot de poussière et de fumée déferle sur la ville et tapisse le ciel. Il plonge une partie de la ville dans une lumière d'outre-tombe.

11 septembre 2001 © Gilles Peress\/Magnum Photos

L'effondrement des tours provoque un nuage dément de poussière et de déchets. Les fuyards semblent sortir des ténèbres comme des demi-fantômes et se protègent de manière dérisoire.

11 septembre 2001 © Getty

Au moment des attentats, Marcy Borders avait 28 ans et travaillait depuis un mois pour la Bank of America, dans l'une des tours jumelles du World Trade Center. Lorsque l'une des deux tours s'est effondrée, elle avait trouvé refuge dans un immeuble voisin, où Stan Honda, photographe de l'AFP, a pris une photo d'elle qui a fait le tour du monde. Elle est entièrement recouverte d'une épaisse couche de cendres, qui lui a valu, aux États-Unis et dans le monde, le surnom de "Dust Lady" ("Dame poussière"). Sur le cliché, Marcy Borders, bouleversée par les attaques, était enveloppée d'un nuage de poussière et semblait éclairée par une inquiétante lumière jaune. Après les attentats, Marcy Borders a sombré dans une longue spirale de chômage, de dépression, d'alcoolisme et de consommation de drogue, bien qu'elle ait finalement réussi à se rétablir en 2011. Elle va cependant décéder, en 2015, d'un cancer de l'estomac à l'âge de 42 ans. Selon les médias américains, en 2015, 3700 personnes étaient atteintes d'un cancer dû aux conséquences des attentats du 11 septembre.

11 septembre 2001 © Reuters

Des dizaines de bateaux - ferries, bateaux de pêche, yachts - se mobilisent, pour évacuer jusqu'à 500.000 personnes. Des milliers d'autres marcheront, parfois des heures durant, fuyant vers le Brooklyn Bridge à l'est ou par le nord de Manhattan.

11 septembre 2001 © Getty

On estime que 2 605 personnes qui se trouvaient à l'intérieur et à proximité des tours ont été tuées. Des citoyens de 77 pays différents figuraient parmi les victimes. La ville de New York a perdu 441 secouristes, dont 343 sapeurs-pompiers, 23 officiers de police du NYPD et 37 officiers de la police portuaire.

11 septembre 2001 © Getty

Sur le site de Ground Zero, la où s'érigeait les tours jumelles et où il n'y a plus que des ruines fumantes, l'incendie ne va s'éteindre que le 13 décembre 2001, soit trois mois après l'attaque. C'est la combustion consécutive à l'effondrement d'un bâtiment la plus longue de toute l'histoire.

11 septembre 2001 © Getty

Les secouristes, qui affluent de partout, s'affairent dans les ruines fumantes des tours, en quête de survivants. Au total, 91.000 intervenants d'urgence et volontaires -dont environ un tiers de policiers- ont passé au crible décombres et dépouilles du 11-Septembre. Beaucoup en auront des séquelles au niveau de leur santé.

11 septembre 2001 © Getty

Un pompier, effaré par ce qui reste des tours jumelles du World Trade Center.

11 septembre 2001 © Reuters

Des milliers de personnes sont portées disparues et leur proches les cherchent entre espoir et désespoir. 2 753 personnes seront déclarées disparues au World Trade Center. En 2016, 40 % n'avaient toujours pas pu être identifiées. 20 ans plus tard, ce chiffre ne s'est guère amélioré.

11 septembre 2001 © Belga

Le travail à Ground Zéro va durer des mois, alors qu'il n'y a plus la moindre vie à sauver. Dans tout New York ce sera plus de 600.000 tonnes de débris qu'il faudra trier avec précaution car beaucoup contenaient des traces humaines. Dans les mois qui suivent les attentats, les autorités médicales vont récupérer sur la zone 21 906 restes humains. 9 000 d'entre eux n'ont pas donné de résultat ADN car trop petits ou trop carbonisés.

11 septembre 2001 © Reuters

On l'oublie parfois, mais il n'y aura pas que New York qui sera touché. A 09h37, le vol 77, avec 53 passagers et six membres d'équipage à bord, va percuter la façade ouest du Pentagone. Un quatrième avion, le vol 93 de la United Airlines, va lui s'écraser dans un champs de Pennsylvanie grâce à l'intervention de passagers à bord, évitant un bilan plus lourd encore.