Toutes les cigarettes vendues dans le royaume seront désormais conditionnées dans des emballages standardisés, bardés d'une photo illustrant les dangers du tabac sur la santé, avec le nom de la marque écrite dans une police neutre.

Les revendeurs ont jusqu'au 8 décembre pour éliminer leurs stocks. Après, ils s'exposent à des amendes pouvant atteindre 40.000 bahts (1.200 euros).

Avec "70.000 morts par an", le tabac est "la première cause de décès pour les Thaïlandais", a déclaré à l'AFP Prakit Vathesatogkit, vice-président de l'Alliance pour le contrôle du tabac en Asie du Sud-Est.

Le royaume, où la cigarette électronique est interdite par les autorités qui veulent éviter que les mineurs n'y aient recours, compte quelque 11 millions de fumeurs, d'après les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), sur une population de quelque 69 millions d'habitants.

Plus que les paquets "neutres", certains mettent en cause le prix peu élevé du tabac (entre 1 et 3 euros environ pour un paquet) en Asie du Sud-Est, l'une des plus grandes régions consommatrices au monde.

Les paquets dits "neutres" ont été introduits en Australie en 2012. Depuis, ils ont été adoptés par plusieurs pays notamment la France, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et l'Irlande.

Singapour a programmé leur introduction pour l'année prochaine.