Le président Bachar al-Assad a promulgué un décret sur la composition du nouveau gouvernement où les ministres des Affaires étrangères Walid Mouallem et de l'Intérieur Mohammad Ibrahim al-Chaar gardent leurs postes, précise la télévision.

Le ministre de la Défense Daoud Rajha, âgé de 64 ans, en fonction depuis août, conserve également son poste. Il fait partie des personnes sanctionnées par les Etats-Unis qui dénoncent la répression très violente par le régime syrien du mouvement de contestation.

M. Assad avait chargé le 6 juin Riad Hijab de former un nouveau gouvernement après les législatives de mai, qualifiées de "mascarade" par l'opposition et les pays occidentaux qui dénoncent la répression de la révolte par les forces syriennes.

Depuis le début de la révolte en mars 2011, les violences ont fait plus de 15.000 morts en Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Levif.be, avec Belga

Le président Bachar al-Assad a promulgué un décret sur la composition du nouveau gouvernement où les ministres des Affaires étrangères Walid Mouallem et de l'Intérieur Mohammad Ibrahim al-Chaar gardent leurs postes, précise la télévision. Le ministre de la Défense Daoud Rajha, âgé de 64 ans, en fonction depuis août, conserve également son poste. Il fait partie des personnes sanctionnées par les Etats-Unis qui dénoncent la répression très violente par le régime syrien du mouvement de contestation. M. Assad avait chargé le 6 juin Riad Hijab de former un nouveau gouvernement après les législatives de mai, qualifiées de "mascarade" par l'opposition et les pays occidentaux qui dénoncent la répression de la révolte par les forces syriennes. Depuis le début de la révolte en mars 2011, les violences ont fait plus de 15.000 morts en Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Levif.be, avec Belga