Ce n'est pas un film hollywoodien sur la fin du monde. Le scénario qui se joue cet été n'en reste pas moins catastrophe. A partir du 2 août, la communauté internationale va devoir vivre dans une nouvelle ère nucléaire. Sauf revirement de dernière minute de Donald Trump, les Etats-Unis devaient se retirer effectivement du traité sur les forces nucléaires intermédiaires (FNI), comme le président américain l'a décidé le 2 février dernier. Cet accord bilatéral, signé en 1987 par Washington et Moscou - alors soviétique -, abolit la production et l'usage des missiles terrestres d'une portée comprise entre 500 et 5 500 kilomètres. Or, les Américains ont accusé les Russes d'avoir violé le traité en développant un missile, le 9M729 (ou SSC-8 selon la classification de l'Otan). Vladimir Poutine a aussitôt répliqué en suspendant également la participation de son pays à cet accord. Sa décision, approuvée par le Parlement russe, a été ratifiée le 3 juillet.
...