Les premières bourrasques ont touché le nord de la Californie mercredi soir et la tempête doit durer jusqu'à vendredi. Les autorités craignent d'importantes inondations dans les zones côtières et des coulées de boue sur les hauteurs.

En prévision de ces grosses pluies, des écoles ont gardé portes closes jeudi à San Francisco, à Oakland, près de Los Angeles, et dans plusieurs autres comtés des environs. Les autorités ont aussi fermé plusieurs portions de route par précaution.

La météo prévoit des vents de 120 km/h avec des bourrasques jusqu'à 160 km/h, soit l'équivalent d'un ouragan de force 1.

Dans les parties montagneuses, de grosses chutes de neige étaient attendues, qui pourraient laisser un manteau blanc de plus d'1m20. Selon les services de la météo américaine, la Californie n'avait plus connu pareille tempête depuis octobre 2009.

D'importantes précipitations sont aussi attendues en Oregon et dans l'Etat de Washington, qui sont situés au nord-ouest des Etats-Unis.

Les premières bourrasques ont touché le nord de la Californie mercredi soir et la tempête doit durer jusqu'à vendredi. Les autorités craignent d'importantes inondations dans les zones côtières et des coulées de boue sur les hauteurs.En prévision de ces grosses pluies, des écoles ont gardé portes closes jeudi à San Francisco, à Oakland, près de Los Angeles, et dans plusieurs autres comtés des environs. Les autorités ont aussi fermé plusieurs portions de route par précaution.La météo prévoit des vents de 120 km/h avec des bourrasques jusqu'à 160 km/h, soit l'équivalent d'un ouragan de force 1.Dans les parties montagneuses, de grosses chutes de neige étaient attendues, qui pourraient laisser un manteau blanc de plus d'1m20. Selon les services de la météo américaine, la Californie n'avait plus connu pareille tempête depuis octobre 2009.D'importantes précipitations sont aussi attendues en Oregon et dans l'Etat de Washington, qui sont situés au nord-ouest des Etats-Unis.