Le naufrage date d'avril 2015. Il est vu comme l'un des plus grand drames impliquant des migrants en mer Méditerranée. Selon les estimations, des centaines de personnes y auraient perdu la vie. Seuls 28 migrants ont survécu à l'incident. Dans un premier temps, 24 corps avaient été repêchés, puis 118 autres qui se trouvaient à l'extérieur de l'épave. Celle-ci se situe à 370 mètres de profondeur et à environ 157 kilomètres des côtes libyennes.

Quelques semaines après l'accident, le Premier ministre italien Matteo Renzi avait annoncé vouloir ressortir l'épave de l'eau afin de permettre au monde d'ouvrir les yeux sur la misère des traversées de la Méditerranée par des migrants, qui veulent rejoindre les côtes européennes à tout prix. L'épave sera entièrement sortie, puis couverte et réfrigérée. Des experts seront alors chargés d'identifier les corps provenant de l'épave depuis la Sicile.

Le naufrage date d'avril 2015. Il est vu comme l'un des plus grand drames impliquant des migrants en mer Méditerranée. Selon les estimations, des centaines de personnes y auraient perdu la vie. Seuls 28 migrants ont survécu à l'incident. Dans un premier temps, 24 corps avaient été repêchés, puis 118 autres qui se trouvaient à l'extérieur de l'épave. Celle-ci se situe à 370 mètres de profondeur et à environ 157 kilomètres des côtes libyennes. Quelques semaines après l'accident, le Premier ministre italien Matteo Renzi avait annoncé vouloir ressortir l'épave de l'eau afin de permettre au monde d'ouvrir les yeux sur la misère des traversées de la Méditerranée par des migrants, qui veulent rejoindre les côtes européennes à tout prix. L'épave sera entièrement sortie, puis couverte et réfrigérée. Des experts seront alors chargés d'identifier les corps provenant de l'épave depuis la Sicile.