"Nous avons décidé aujourd'hui de rouvrir les mosquées dans 132 comtés [...] à faible risque (de la maladie Covid-19) dès demain, et d'y recommencer la prière du vendredi tout en respectant les protocoles sanitaires", a-t-il déclaré lors de la réunion du Comité national de lutte contre la pandémie diffusée à la télévision d'Etat.

Le comté ("chahrestân" en persan) est une subdivision de la province: l'Iran compte ainsi 434 comtés sur 31 provinces.

"Respecter la distanciation sociale est plus important qu'assister à la prière collective", a souligné M. Rohani.

M. Rohani n'a donné aucune précision sur les noms des comtés concernés par cette mesure ni sur le nombre des mosquées devant rouvrir lundi.

A priori, la mesure ne sera pas applicable à la capitale, Téhéran, ni à Machhad et Qom, les deux principales villes saintes chiites du pays, qui font partie des zones les plus touchées par la pandémie.

La République islamique a enregistré officiellement 6.156 morts sur 96.440 cas de contaminations liés à la maladie Covid-19 depuis le 16 février quand les autorités ont annoncé les premiers cas de décès.

A l'étranger, mais aussi à l'intérieur du pays, des experts et des responsables soupçonnent les chiffres officiels d'être largement sous-estimés.

Depuis le 11 avril, l'Etat a autorisé une réouverture progressive des commerces et a levé les restrictions sur les déplacements à l'intérieur du pays.

Ecoles, universités, cinémas, stades et autres lieux de regroupement restent néanmoins fermés dans tout l'Iran.

"Nous avons décidé aujourd'hui de rouvrir les mosquées dans 132 comtés [...] à faible risque (de la maladie Covid-19) dès demain, et d'y recommencer la prière du vendredi tout en respectant les protocoles sanitaires", a-t-il déclaré lors de la réunion du Comité national de lutte contre la pandémie diffusée à la télévision d'Etat. Le comté ("chahrestân" en persan) est une subdivision de la province: l'Iran compte ainsi 434 comtés sur 31 provinces."Respecter la distanciation sociale est plus important qu'assister à la prière collective", a souligné M. Rohani.M. Rohani n'a donné aucune précision sur les noms des comtés concernés par cette mesure ni sur le nombre des mosquées devant rouvrir lundi.A priori, la mesure ne sera pas applicable à la capitale, Téhéran, ni à Machhad et Qom, les deux principales villes saintes chiites du pays, qui font partie des zones les plus touchées par la pandémie.La République islamique a enregistré officiellement 6.156 morts sur 96.440 cas de contaminations liés à la maladie Covid-19 depuis le 16 février quand les autorités ont annoncé les premiers cas de décès.A l'étranger, mais aussi à l'intérieur du pays, des experts et des responsables soupçonnent les chiffres officiels d'être largement sous-estimés.Depuis le 11 avril, l'Etat a autorisé une réouverture progressive des commerces et a levé les restrictions sur les déplacements à l'intérieur du pays.Ecoles, universités, cinémas, stades et autres lieux de regroupement restent néanmoins fermés dans tout l'Iran.