"Si vous vous faites mordre par un serpent à sonnette, ne sucez pas la plaie. Ça ne sert à rien. Faites un garrot, et souvenez-vous de la couleur de la bête, sinon vous n'aurez pas le bon vaccin et vous pouvez mourir. " Sacha, 38 ans, enjambe la marche du 4x4 Toyota et attrape son Ruger LC9, qu'elle range dans son étui. " Si un puma vous attaque, vous ne le saurez que lorsque ses crocs seront dans votre cou. Votre seule chance sera de vous battre ou de lui tirer une balle dans la tête. Sinon, vous mourrez. " Autour d'elle s'étend le vide du nord du Nouveau-Mexique : des longues plaines de sol poussiéreux, des arbres séchés par le soleil, peu d'espaces témoins de la vie humaine. Comme l'expriment Sacha et ce seul panneau de signalisation criblé de balles, symbole d'une Amérique peu encline à se soumettre à l'autorité, ici, c'est le " Wild West ". Sac militaire au dos, la jeune femme s'avance vers un sentier terreux jonché de caillasses. Elle s'arrête, effleure la terre claire d'une main : " Deux personnes sont passées ici il y a moins de deux heures... Mon Dieu, ils sont sur la même piste que moi ! "
...